Le célèbre site de vente en ligne chinois, Alibaba a présenté son assistant vocal extrêmement performant, et qui pourrait très bien faire de l’ombre à celui de Google : Google Duplex, qui est le service d’appel de l’entreprise.

Face à cette nouvelle concurrence, l’entreprise de Moutain View semble perdre une grande partie de sa splendeur. C’est pendant la conférence Neural Information Processing Systems qui est le rassemblement mondial dédié spécialement à l’intelligence artificielle que le géant chinois a dévoilé sa propre IA qu’il a baptisée Cainiao, et à première vue, elle est beaucoup plus performante que ses concurrents principaux. Par ailleurs, Cainiao serait d’après Jin Rong , un ingénieur spécialisé dans l’IA chez Alibaba, déjà utilisé par de nombreux clients (des millions).

La grande entreprise de l’e-commerce chinoise Alibaba tape dans le mille avec la présentation de son assistant vocale qui est à l’évidence une réponse à Google Duplex, le service d’appel automatique lancé aux USA au mois de juillet dernier. Et cela laisse penser que si Google a pris une telle avance c’était à cause d’Alibaba.

Pendant cette conférence, l’assistant vocal d’Alibaba a pu être évalué sur trois points bien précis : l’interruption, les intentions implicites, et la conversation non linéaire. En quoi cela consiste-t-il ?
Tel que son nom l’indique, l’interruption permet de couper directement la parole à l’assistant vocal alors qu’il est encore en pleine explication. Et Cainiao, l’assistant vocal chinois a su reprendre sans aucun problème son explication même après qu’on l’ait interrompue.

Ensuite il a aussi été testé au niveau de la conversation non linéaire. C’est à dire qu’au beau milieu d’une phrase, l’interlocuteur lui demande « Qui êtes-vous. », et cela n’a en aucun cas déstabilisé l’assistant, celui-ci à même pu répondre convenablement avant d’avoir reprendre la conversation initiale.

Et enfin, Cainiao a aussi été invité à répondre à des intentions implicites, c’est-à-dire que son interlocuteur n’exprime pas de manière explicite ce qu’il désire réellement, dans ce cas, l’assistant à donc le rôle d’anticiper les besoins. Si l’interlocuteur répond donc en disant : « Je ne suis pas à la maison ce matin », l’intelligence interprète cette réponse en rendant n’importe quelle livraison impossible et envisage par la suite une autre alternative.

Grâce à cet exercice, on a pu constater que Cainiao, l’assistant vocal élaboré par Alibaba avait su démontrer des capacités des dialogues ayant de grandes similitudes au langage humain. En seulement 30 secondes, l’IA du géant chinois a maîtrisé les règles fondamentales d’une conversation complexes.

Pour le moment, cet assistant vocal n’est uniquement réservé qu’aux livraisons, mais plus d’un million de la clientèle d’Alibaba l’utilisent déjà. Alibaba n’est pas le seul à vouloir concurrencer Google. En effet, l’assistant DuerOS de Baidu présent uniquement dans le continent asiatique commence aussi à faire de l’ombre à l’entreprise américaine.

comment créer une société offshore?