Apple est obligé de retirer l’iPhone 7, 8 des magasins allemands après que Qualcomm ait remporté un tour dans la bataille mondiale des brevets. Un tribunal régional de Munich a jugé qu’Apple et ses filiales avaient outragé un brevet européen détenu par Qualcomm, qui a bien sûr entamé un procès.

Apple perd le procès face à Qualcomm

La Pomme est donc contrainte de retirer les deux anciens modèles de son iPhone dans des magasins allemands après la perte de deux affaires de brevet introduites par le fabricant de puces Qualcomm, a annoncé jeudi dernier la société. Un tribunal régional de Munich a statué que le spécialiste américain en matière de High Tech Apple et ses filiales ont violé un brevet européen détenu par Qualcomm, basé à San Diego, qui a engagé des poursuites similaires ailleurs dans le monde. « La campagne de Qualcomm est une tentative désespérée de détourner l’attention des véritables problèmes entre nos sociétés » a déclaré Apple dans un communiqué. « Leurs tactiques, devant les tribunaux et dans leurs activités quotidiennes, nuisent à l’innovation et aux consommateurs », a-t-il déclaré. « Qualcomm insiste pour que des frais exorbitants soient facturés en fonction de travaux qu’ils n’ont pas réalisés et les gouvernements du monde entier enquêtent sur leur comportement. »

Apple retire donc des modèles d’IPhone 7 et 8 auprès de 15 magasins allemands

Le tribunal de Munich a déclaré que Apple est interdit d’offrir ou de distribuer des appareils sans licence » qui utilisent le brevet contesté, qui régit la quantité d’énergie fournie aux puces de télécommunication des téléphones. Apple a précisé que l’iPhone X, également mentionné dans le verdict, a été remplacé par un nouveau modèle. Le tribunal a également décidé que Qualcomm devrait recevoir des dommages non spécifiés de la part d’Apple. De son côté, Apple annonce la mise à jour d’un logiciel en réponse à la décision d’un iPhone chinois d’interdire ses combinés. Apple a annoncé qu’en attendant son appel, la vente des modèles d’iPhone 7 et 8 serait alors stoppée dans les 15 magasins Apple en Allemagne. La société a toutefois noté que tous les modèles d’iPhone restaient disponibles auprès des opérateurs de téléphonie mobile et des revendeurs dans le pays, ce qui soulage ses fans dans le pays.

Le même scénario se passe en Chine

Qualcomm a aussi lancé un procès en Chine. Il réclame l’interdiction de la vente d’iPhone en Chine, alors que la bataille juridique avec Apple se réchauffe. En effet, c’est la deuxième fois ce mois-ci que le géant américain est impliqué dans un procès intenté par Qualcomm sur le plan international. Un tribunal chinois a de ce fait, interdit à certaines filiales Apple de vendre ou d’importer certains iPhones en Chine. Et cela, directement après que Qualcomm ait déclaré avoir enfreint deux brevets permettant aux consommateurs de formater des photos et de gérer des applications téléphoniques à l’aide d’un écran tactile. Apple a demandé au tribunal populaire intermédiaire de Fuzhou de reconsidérer sa décision.

L’affaire reste donc à suivre…

comment créer une société offshore?