Si pendant près d’une dizaine d’années (donc depuis sa création), WhatsApp était contre le fait de diffuser des publicités sur l’application, dorénavant, la situation va changer. Même si cela va à l’encontre des principes de ses fondateurs, depuis que l’application a été rachetée par Facebook, on devait bien s’attendre à une telle chose. L’annonce donc a été faite officiellement par le vice-président du groupe Chris Daniels.

Ne voulant pas depuis le début imposer les utilisateurs à visionner n’importe quelle publicité, paraît-il que WhatsApp décide finalement de se lancer. En effet, après son rachat par le groupe Facebook en 2014, il était évident que les choses allaient changer. Rappelons-le, le groupe Facebook s’est emparé de l’application pour 19 milliards de dollars, alors, ils doivent bien rentabiliser leur investissement un jour ou l’autre. Avec 450 millions d’utilisateurs quotidiens, cette messagerie est donc la plateforme idéale pour diffuser les publicités payantes des divers annonceurs. La rumeur devient donc officielle, et il ne reste plus qu’à attendre…

Mais peut-on parler de publicité intrusive ? La politique de l’application depuis sa création était le respect de la vie privée, ce temps est finalement révolu, car le groupe de Mark Zukerberg est sur le point de mettre des petites publicités sur le statut de l’application. Cette dernière va donc partir sur les mêmes traits que ces frères Facebook et Instagram. Le statut va être semblable aux stories de ces derniers, c’est-à-dire, permettre de partager des photos, vidéos, GIF et même des textes. Brian Action, cofondateur de WhatsApp s’est confié lors d’une interview pour Forbes magazine : « J’ai vendu la vie privée de mes utilisateurs à un avantage plus important. Je vis avec ça tous les jours. ». Il ne reste plus qu’à voir comment les utilisateurs eux, vont prendre la nouvelle.

Aucune date n’a encore été annoncée, par contre, cela devrait se mettre en place durant l’année 2019. Cependant, rassurons-nous, car le rachat de l’application par le groupe Facebook n’a pas que des mauvaises répercussions. En effet, l’application était depuis sa création, gratuite depuis l’inscription et durant la première année d’utilisation, puis les utilisateurs devaient payer un abonnement annuel. Ce qui a changé, car Facebook a décidé de rendre l’appli totalement gratuite pour que tout le monde y ait accès continuellement comme pour le cas de ses autres applications. Ce qui a totalement ravi les utilisateurs. Facebook a donc mis en place un tout nouveau mode de fonctionnement : la fin des abonnements annuels, contre quelques publicités par-ci par-là !

Ce nouveau système renforce également WhatsApp Business API, qui a été lancée il y a trois mois pour les entreprises. Il s’agit d’une application payante réservée aux entreprises, pour faciliter les échanges, et les interactions avec leurs clients. Ces mêmes entreprises pourront donc intégrer leur propre publicité dans les Statuts. Le projet de monétiser complètement WhatsApp est donc sur pied. On n’attend plus que son lancement officiel, et de voir comment les utilisateurs vont réagir à ce grand changement.

comment créer une société offshore?