Accueil Blog Page 3

Facebook soutient les projets communautaires en France

0

Plaçant le développement des groupes fondés par ses membres au cœur de sa stratégie depuis plusieurs mois, Facebook a décidé il y a quelques mois de lancer un programme de soutien aux plus prometteurs, ayant un réel impact dans le monde réel. Le réseau social a annoncé dimanche matin avoir sélectionné parmi des milliers de candidats les directeurs de 115 groupes à travers le monde, et plus particulièrement 5 communautés qui se retrouveront chacune avec un million de dollars, et un soutien spécifique. Parmi ces cinq grands gagnants mondiaux, un seul groupe est européen, et il est même bien connu de nombreux Français, car il s’agit de Wanted Community, première communauté de soutien mutuel sur Facebook en France, qui devrait dépasser le million d’ici la fin de l’année.

Wanted : Une communauté virtuelle, et un impact réel

Derrière ce groupe se cachent trois pionniers, Jérémie Ballarin, Luc Jaubert et Christian Delachet. Depuis le premier groupe Wanted Coupons créé sur Facebook par Luc Jaubert à Paris en 2011, la communauté s’est considérablement développée. Et aujourd’hui, le groupe compte plus de 82 communautés sur Facebook. Des groupes d’entraide qui permettent aux membres d’échanger et surtout s’entraider.

En termes de statistiques, Wanted Paris est au sommet du podium avec 430000 membres. À ses côtés, celui de Bordeaux compte 125000 membre. Pour les créateurs, ses statistiques signifient qu’une personne sur sept de la métropole interagi sur le groupe. Ce qui représente un grand succès. Le réseau et surtout l’esprit de soutien mutuel de ses membres ont longtemps prouvé leur utilité sociale. Ces dernières semaines, la capacité des personnes impliquées à permettre aux personnes en difficulté de trouver un emploi, ou à organiser des maraudes à Paris a été particulièrement médiatisée. Jours après jour le groupe a ainsi gagné en membres, mais surtout en notoriété, et ça Facebook aussi l’a remarqué.

Depuis le début, Wanted Community n’a pas rapporté un centime à ses fondateurs, et ne travaille que grâce à leur engagement et aux dizaines de volontaires qui modèrent les 82 groupes. À la recherche d’un modèle économique pour consolider l’initiative sans perdre son âme, Jérémie Ballarin, Luc Jaubert et Christian Delachet ne manquent pas d’idées. Résultat, un premier Wanted Café est né il y a quelques jours à Bordeaux. Ce Wanted Café à Bordeaux est un pilote, d’autres verront le jour s’il fonctionne. Dans cette optique, ses créateurs développeront et testeront simultanément des plateformes supplémentaires dédiées à l’emploi, au logement et à la recommandation des professionnels. Pour ses fondateurs, ce n’est que le début d’un grand mouvement communautaire qui va apporter toujours plus à la population en France. Et la donation d’un million de dollars, accompagnée d’une formation fournie par le géant Américain, devrait donner un coup de pouce.

Les deux autres lauréats du programme de leadership communautaire de Facebook sont aussi Français. Les groupes Run Eco Team, dont les coureurs ramassent les déchets sur leur parcours, et Le Cocon des Twindles, qui soutient les anorexiques. Ils recevront également une bourse qui va aller jusqu’à 50 000 $ chacun.

Le Galaxy A7 à triple caméra de Samsung est maintenant officiel

0

Samsung organisera le 11 octobre un événement «A Galaxy» et l’un des appareils dont on pense qu’il serait arrivé à cette date était le Galaxy A7 de nouvelle génération. Eh bien, il semble que ce ne soit pas le cas, car Samsung vient de présenter le téléphone via un communiqué de presse. Ce qui rend le nouvel appareil intéressant, c’est qu’il est le premier du portefeuille de Samsung à présenter une configuration à trois caméras à l’arrière. C’est un smartphone de milieu de gamme, donc il ne devrait pas coûter aussi cher que son concurrent le Huawei P20 Pro. Bien que connaissant les programmes de prix de Samsung pour ses offres de milieu de gamme, il ne sera pas non plus très abordable.

Pourquoi un triple capteur d’appareil photo ?

Ce n’est pas une mauvaise idée du tout : un smartphone de gamme moyenne, qui ne déçoit pas trop avec les fonctionnalités phares haut de gamme, tout en offrant de superbes outils de photographie. Après tout, tout le monde ne peut pas payer pour des choses comme le super ralenti, et les écrans tactiles incurvés, mais la plupart des gens peuvent faire la différence entre un bon appareil photo, et un meilleur.

D’où l’A7, qui réussit à surpasser le S9 lui-même sur la puissance de la caméra. Au dos, il y a trois caméras. Le premier est un 8 mégapixels, f / 2,4 ultra-large avec un champ de vision de 120 degrés semblable à celui d’un œil humain, lorsque vous avez besoin de graver une image. Vient ensuite l’objectif principal de 24 mégapixels, avec une faible ouverture pour la lumière de f / 1,7. Et quand les choses deviennent vraiment sombres, cette caméra réduit sa résolution, agissant comme si elle avait de plus gros pixels pour aspirer la lumière en combinant quatre pixels en un. La dernière caméra arrière est un capteur de profondeur f / 2.2 de 5 mégapixels que l’A7 peut utiliser pour faire monter et descendre le bokeh sur des photos de type portrait.

La caméra frontale est également performante, ce qui reflète le fait que les selfies sont plus populaires que les prises de vue arrière sur certains marchés. La caméra selfie f / 2.0 de 24 mégapixels de l’A7 est à peu près aussi adaptée qu’elle, avec son propre flash LED pour les situations de faible luminosité, et la possibilité d’ajouter un effet de bokeh, ou un éclairage de studio pro après la prise de vue.

Un milieu de gamme doté de fonctionnalités premium

En plus de ses trois appareils photo dorsal, le Galaxy A7 possède aussi plusieurs caractéristiques intéressantes. Il dispose d’un corps en verre, et d’un scanner d’empreintes digitales sur le côté. A une époque où les téléphones sont de plus en plus gros, l’A7 bénéficie d’un écran InfinityDisplay de 6 pouces avec une résolution de 1080 x 2220, et du format d’image de 7: 5: 9 de Samsung. La société proposera le Galaxy A7 avec un Snapdragon octa-core, ou une puce Exynos, selon le marché.

Le téléphone sera livré dans trois configurations, comme suit :

– 4 Go de RAM + 64 Go de stockage + fente pour carte microSD
– 4 Go de RAM + 128 Go de stockage
– 6 Go de RAM + 128 Go de stockage

Les autres spécifications incluent une batterie de 3300 mAh et Android 8.0 Oreo. Malheureusement, pas encore de Android 9.0 Tarte pour le moment.

Le gouvernement dispose désormais d’armes pour lutter contre la haine sur Internet

0

Le racisme et la haine ont sûrement plus de place sur le net que nul par autre dans le monde. Souvent protégé par l’anonymat, les incitations à la haine et les propos obscènes sur le racisme sont de plus en plus courants. Pour lutter contre ce fléau de plus en plus commun ainsi, un rapport proposant 20 solutions a été remis au gouvernement le jeudi 20 septembre.

Des propositions pouvant devenir loi

Pour lutter contre la cyberhaine, les propositions de ce rapport varient entre la régulation des propos publiés sur le net, aux punitions à mettre en place. Comme exemple on peut citer la création d’une autorité de régulation qui surveillera les grandes plateformes internet, ou encore l’augmentation des amendes pour tous ceux qui sont pris en flagrant délit.

Ce rapport découle du travail de l’enseignant franco-algérien Karim Amellal, de la députée Laeticia Avia, et du vice-président du Conseil représentatif des institutions juives Gil Taîeb. Des travaux qu’ils ont commencé en mars dernier sous la demande d’Edouard Philippe. Des travaux qui entrent dans le cadre de la lutte officielle de l’Etat contre le racisme, et l’antisémitisme.

Un rapport qui pourrait fortement se transformer en loi d’ici 2019. À rappeler qu’Edouard Philippe lui-même a souligné l’intention du gouvernement à proposer au Parlement une modification des lois en vigueur. Avec de solides recommandations comme ce rapport, il est tout à fait possible de voir les lois sur la cyber intimidation renforcée plus vite que l’on ne s’y attend.

Faiblesse du dispositif réglementaire actuelle

Parmi les causes de la prolifération des discours de haine sur Internet aujourd’hui, les auteurs de ce rapport d’étude blâme les dispositifs légaux actuels qui prônent d’impunité. Ils remettent en cause ici la loi de 1881 sur la liberté de la presse et la loi sur la confiance dans l’économie numérique, LCEN de 2004. Une loi qui de nos jours ne serait plus valable, et devrait sérieusement subir une mise à jour. L’évolution très rapide du monde du web actuel devrait donc aller de pair avec une évolution des lois. Ainsi, une grande partie des propositions se focaliseront sur les modifications législatives.

Les réseaux sociaux, ainsi que les moteurs de recherche sont également très touchés dans ce rapport. Le rapport a en effet déclaré que certaines de ses sociétés internet manquent à leur obligations, et que leur punition n’est qu’infime. Ainsi, le rapport réclame la hausse des amendes envers ses sociétés jusqu’à 100 fois plus. Si un réseau social ne supprime pas dans un délai de 24 heures un contenu manifestement raciste ainsi, le réseau social sera exempté de dizaine de million d’euros d’amende au minimum.

Autre suggestion intéressante de ce rapport est la création d’une autorité de régulation. Cependant, les contenus à caractère haineux et racistes seront standardisés, ainsi que les punitions y afférant. Ce rapport propose également la création d’une chambre pénale spécialisée dans la prise en charge des plaintes, et infraction sur le racisme et la haine en ligne. Des solutions qui vont traiter le problème à sa source.

Découvrez les premières séries françaises sur YouTube Premium

0

Bonne nouvelles pour les abonnés à YouTube Premium, à partir de mercredi deux séries françaises vont débarquer sur la plateforme. Deux comédies françaises qui verront à leur affiche de célèbres acteurs et youtubeurs français. Produites respectivement par Studio Bagel et Golden Moustache, ses séries seront, espérons-le, le début d’une longue coopération entre les productions françaises et YouTube Premium.

Séries baptisées « Les Emmerdeurs » et « Groom »

Studio Bagel se lance dans cette aventure avec une valeur sûre : la comédie. Cette filiale du groupe Canal+ est en effet connue pour ses mini-séries se portant généralement sur la comédie. Et sa série « Groom » ne fera pas exception à cette règle. Composé de 10 épisodes de 22 minutes chacune, cette série parlera de William, héritier d’un grand hôtel. Pour mériter sa place comme successeur, William devra faire ses preuves en travaillant comme groom dans l’hôtel familial. Une série familiale qui promet des fous rires, mais sur qui les téléspectateurs verront aussi l’apparition de guest star comme Marc Lavoine, la youtubeuse Natoo ou encore Kyan Khojandi.

De son côté, Golden Moustache du groupe M6 a choisi de s’inspirer du monde du créateur de Buffy pour mettre en place sa série. « Les Emmerdeurs » est une série qui relate des aventures de quatre jeunes possédant des supers-pouvoirs pendant la seconde guerre mondiale. À la fois science-fiction et comédie, cette série devrait beaucoup plaire aux jeunes. Avec 10 épisodes de 26 minutes chacune, Golden Moustache espère que le public sera au rendez-vous pour cette première lancée sur YouTube Premium

En quoi YouTube Premium est une meilleure plateforme que ses congénères ?

Avec l’apogée de Netflix ou d’Amazon dans les séries TV et films spécialement travaillés pour la plateforme, YouTube Premium n’est pas un débutant dans le domaine. Voici tout ce que vous obtenez avec un abonnement YouTube Premium:

Vidéos sans publicité :

Lorsque vous regardez des vidéos sur YouTube, vous ne verrez plus aucune publicité injectée dans YouTube dans les vidéos. Cela signifie que toutes les lectures de sponsoring par les créateurs de contenu seront toujours dans les vidéos, car YouTube n’a aucun contrôle sur celles-ci. Ces avantages sans publicité s’étendent également à l’application YouTube Kids.

Téléchargements vidéo :

Vous pouvez télécharger n’importe quelle vidéo sur YouTube pour une consultation hors ligne. Les options de qualité de téléchargement sont limitées, mais vous pouvez télécharger des vidéos à la fois sur YouTube sur le Web, dans les applications pour téléphones, et tablettes. Les vidéos que vous téléchargez seront stockées sur votre appareil pendant 30 jours.

Lecture en arrière-plan :

Lorsque vous utilisez l’application YouTube sur, par exemple, un iPhone et un iPad, le son de votre vidéo continue de jouer pendant que l’application s’exécute en arrière-plan. Personnellement, c’est très bien pour moi car j’arrive souvent par mégarde à appuyer sur le bouton Accueil de mon iPad, où se déroule une grande partie de ma consommation sur YouTube.

YouTube Originals :

Il s’agit d’une liste de programmes originaux réservés aux membres et produits par YouTube, tels que les nouvelles séries françaises.

Des nouvelles fonctions de sécurité d’iOS 12

0

Quelques bonnes nouvelles pour les utilisateurs d’iPhone soucieux de la sécurité. Apple a intégré de nombreuses améliorations et correctifs de sécurité et de confidentialité dans iOS 12. Ce dernier dispose d’un gestionnaire de mots de passe intégré, bloque l’accès USB à votre téléphone s’il est verrouillé pendant plus d’une heure, facilite l’utilisation de l’authentification à deux facteurs, et vous donne la possibilité de définir des mises à jour automatiques.

Amélioration des fonctions mot de passe

Les fonctions de gestion des mots de passe constituent sans aucun doute la meilleure amélioration de la sécurité d’iOS 12. Le nouveau système d’exploitation vous proposera des mots de passe complexes lorsque vous créerez un nouveau compte. Les nouveaux mots de passe sont enregistrés dans votre trousseau iCloud afin qu’ils fonctionnent sur tous vos appareils Apple. iOS 12 marque également les mots de passe réutilisés de sorte qu’une violation de données ne compromette pas les comptes multiples. Enfin, il remplit automatiquement les mots de passe dans les champs de formulaire.

Mieux encore, ces nouvelles fonctionnalités marchent avec les gestionnaires de mots de passe tiers, que vous pouvez utiliser comme gestionnaire de mots de passe au lieu du trousseau. C’est un bonus si vous n’existez pas exclusivement dans l’univers Apple, ou si vous utilisez déjà un gestionnaire de mots de passe, car les gestionnaires tiers se synchronisent également avec Windows, Android et souvent Linux.

Malheureusement, iOS 12 vous permettra également de transférer des mots de passe AirDrop vers des iDevices situés à proximité. Ainsi, vos visiteurs pourront accéder à votre réseau Wi-Fi, ou vos enfants pourront se connecter à votre compte Netflix. Cela semble très pratique, mais cela pourrait également créer une opportunité pour les pirates informatique de détecter les mots de passe. Les transmissions AirDrop sont cryptées, mais les périphériques communicants n’ont pas besoin d’être sur le même réseau Wi-Fi ou d’être couplés via Bluetooth. Il existe des moyens de casser le cryptage de la transmission sur Bluetooth, et le Wi-Fi n’est pas du tout sécurisé par défaut. Le protocole de cryptage d’Apple est assez puissant, mais rien n’est cependant parfait.

Renforcement accru de la sécurité

Le mode restreint par USB qui était facultatif dans iOS 11 est maintenant activé par défaut. Cela empêchera quiconque d’utiliser un câble USB pour accéder aux données de votre iPhone si le téléphone a été verrouillé pendant plus d’une heure. (Avant cela, la fenêtre durait une semaine entière.) Vous devrez fournir le mot de passe de votre appareil, ou déverrouiller le téléphone avec votre empreinte digitale (ou le visage sur les appareils prenant en charge l’ID de visage) pour fournir un accès aux données USB.

Les mises à jour automatiques d’iOS sont désormais une option – vous pouvez maintenant être sûr que votre iPhone a toujours les derniers correctifs de sécurité. Certes, il y a eu quelques mises à jour de bogues dans le passé, mais ce n’est pas autant un problème sur iOS que sur Windows. Nous vous recommandons d’activer cette fonctionnalité.

La fonctionnalité Temps d’écran qui vous indique combien de temps vous passez sur votre téléphone peut également vous indiquer les applications que vos enfants utilisent, et pour combien de temps. Vous pouvez également limiter le temps que vos enfants passent sur des applications spécifiques, ou sur des catégories entières d’applications.

Combiné à la fonctionnalité de partage de localisation dans le partage familial, iOS 12 offre désormais de nombreuses fonctionnalités des applications de contrôle parental tierces. Vous ne pouvez toujours pas lire les messages texte d’un enfant, sauf si vous connaissez son mot de passe iCloud

Fortnite est la cause de plusieurs divorces

0

Fortnite est une dépendance, de cela il n’y a aucun doute. Mais le fait de dire qu’il est si addictif qu’il a causé au moins 200 divorces est un peu exagéré. De nombreux rapports, publiés par à peu près toutes les grandes agences de presse, ont récemment déclaré que quelque 5% des divorces étaient causés par le jeu en ligne. Ils ont tous cité un site Web appelé sur le divorce, qui fournit des outils aux personnes qui se séparent, et qui ont besoin de conseils juridiques. Et cela a souligné certains chiffres qui montrent clairement que l’histoire n’est peut-être pas tout ce qu’elle semble.

Des statistiques bouleversantes

La cause du mécontentement conjugal pourrait changer en 2018, alors que le jeu vidéo viral Fortnite balaie le monde entier. Selon les rapports en effet, 200 demandes de divorce déposées au Royaume-Uni depuis le début de cette année citent Fortnite comme motif de séparation. Ces chiffres représentent environ 5% des 4 665 requêtes traitées depuis le début de l’année, et l’un des plus importants déposants de demandes de divorce au Royaume-Uni.

Fortnite n’est certainement pas unique. Mais le jeu n’est pas réservé aux adolescents : environ la moitié des joueurs de Fortnite sont des adultes pleinement employés. Si vous n’êtes pas au courant, Fortnite est un jeu de survie, et Fortnite Battle Royale, son mode le plus populaire, est un jeu multijoueur de survie au tireur de type Hunger Games dont le but est de tuer tout le monde. Publié par Epic Games l’an dernier, Fortnite est téléchargeable gratuitement sur presque toutes les plateformes de jeux. Et près de 70% des joueurs de Fortnite achètent des articles numériques, tels que de nouvelles tenues pour leurs personnages. Ceux-ci dépensent en moyenne 80 euros pour de tels accessoires. En avril seulement, Fortnite a gagné près de 300 millions de dollars pour Epic Games. En juin, environ 125 millions de personnes dans le monde jouaient à Fortnite sur toutes les plateformes, et plus de 40 millions s’y connectaient chaque mois.

Le site qui a publié ses résultats n’a cependant pas précisé comment Fortnite a contribué aux séparations, bien que son caractère hautement addictif et chronophage soit un prétendant certain. La dépendance à la drogue, à l’alcool et au jeu est souvent citée comme une raison de mettre fin aux relations, et comme la technologie numérique prend de plus en plus de place dans nos vies, beaucoup affirment que les médias sociaux sont aussi addictifs que la drogue.

Vous pouvez donc toujours spéculer sur la raison de vos problèmes de couple si votre partenaire fait partie des joueurs de Fortnite. Cependant, ces statistiques ne sont qu’une goutte dans le débat plus large sur la manière dont les écrans affectent les atouts les plus importants de notre vie : le temps et les relations. Comme avec la télévision à son apogée qui a été à la source de problèmes conjugaux, Fortnite aujourd’hui semble aussi devenir une bête noire pour les relations humaines.

Ce que vous devez savoir sur le défi mortel de Momo

0

Au cours des dernières semaines, plusieurs rapports de police de différents États ont mis en garde les gens contre le dernier phénomène des médias sociaux appelé le «défi Momo». L’avis demande en outre aux parents de surveiller les signes et les symptômes chez leurs enfants, et de les protéger de la proie de ce jeu. Le défi, les conseils et les précautions à prendre semblent assez évocateurs du défi Blue Whale, un autre phénomène des médias sociaux qui a contraint les adolescents et les jeunes à se faire du mal. Dans les deux scénarios, les adolescents vulnérables sont les cibles.

Quel est le défi Momo ?

En juillet 2018, une fillette de 12 ans originaire d’Argentine est victime d’un suicide. Résidente d’Ingeniero Maschwitz, une ville située à 48 kilomètres de la province de Buenos Aires, elle s’est pendue d’un arbre dans le jardin familial. Elle est soupçonnée d’être la première victime du défi Momo. La jeune fille avait apparemment été en contact avec un garçon de 18 ans sur les réseaux sociaux. Elle aurait enregistré ses actes avant de prendre sa vie, ce que la police soupçonne d’être encouragé. Son intention était de télécharger la vidéo sur les médias sociaux «dans le cadre d’un défi visant à créditer le jeu Momo» pour le suicide, a rapporté Buenos Aires Times.

Tout comme le Blue Whale, le défi consiste à pousser et à encourager une personne à se faire du mal, et finalement à se suicider. Le jeu aurait fait surface sur Facebook, où les gens seraient incités à communiquer avec une personne inconnue via un numéro inconnu. La photo d’une poupée-fille d’aspect sinistre, avec des yeux saillants et une large bouche, est associée au défi, et est généralement la photo de profil utilisée par ces récits.

Une fois que le « Momo » contacte les victimes, il envoie une série de tâches qui doivent être accomplies pour répondre à « Momo ». Comme dans le défi de Blue Whale, ces tâches seraient violentes, la tâche ultime étant le suicide. Si une personne refuse d’effectuer ces tâches, elle est menacée, et des images violentes lui sont ensuite envoyées. Cela a été confirmé dans quelques rapports, bien que les menaces ne soient pas de nature «violente». Par exemple, Abdul Kuddus, qui dirigeait une entreprise de réparation mobile dans le district de Birhum, au Bengale occidental, aurait été menacé en refusant de suivre les instructions qu’il recevait d’un compte «Momo». Ensuite, un numéro inconnu lui a envoyé ses coordonnées bancaires sur WhatsApp. Abdul a déclaré qu’il craignait que ses coordonnées financières soient en possession du fameux « Momo ».

Selon certains rapports, Momo Challenge est originaire du Japon, et a fait son chemin dans plusieurs pays, dont la France. En guide de protection, les cyber-experts avertissent les gens d’éviter d’accepter une invitation à jouer à partir d’un numéro inconnu, et d’éviter de cliquer sur des liens non identifiés. De plus, il est conseillé de changer fréquemment vos mots de passe pour les e-mails, et les réseaux sociaux. Si vous recevez ainsi une invitation d’un numéro inconnu directement sur votre mobile, bloquez immédiatement ce numéro

Snapchat pourra prochainement deviner vos humeurs

0

Snapchat a trouvé un moyen d’utiliser la reconnaissance faciale pour déterminer précisément à quel point les gens sont heureux, tristes ou terrifiés lors d’événements – et comment cela pourrait rapporter de l’argent grâce à la technologie. Le 28 août, l’Office des brevets et des marques des États-Unis a accordé à Snap un nouveau brevet intitulé « Déterminer l’ambiance d’un groupe ». Une demande de brevet dont le dépôt date d’avril 2015.

Un outil alliant technologie et psychologie

Ce projet de Snapchat décrit une manière de noter les humeurs des personnes en fonction des selfies, et des messages qu’ils envoient via l’application. Et il ne s’agit pas seulement non plus de déterminer si quelqu’un est génériquement heureux, ou triste. Snapchat a lancé un système de classement qui correspond exactement à ce que vous ressentez dans une gamme complexe d’émotions. La justification de Snapchat pour sa technologie de détection des émotions du visage est qu’elle facilitera des transactions plus gratifiantes entre les clients, et les opérateurs du service client.

Selon les documents en effet, Snap surveillait les émotions de groupes de personnes lors d’un événement ou d’un lieu, en utilisant des données de localisation, et des signaux pour déterminer où de nombreuses personnes pourraient être rassemblées. Dans sa demande de brevet de novembre, elle écrivait que «la colère des clients n’est pas toujours facile à détecter, même pour les prestataires de services professionnels ou les représentants commerciaux». Il fait valoir que ce tiers pourrait alors se joindre à la conversation vidéo en cours, et essayer de calmer la situation.

Le dépôt suggère ainsi que Snap pourrait facturer des frais aux organisateurs d’événements pour surveiller le sentiment de la foule. Le brevet ne signifie pas cependant que la technologie parviendra à l’application Snapchat. La société a en effet déposé de nombreuses demandes de brevet pour des technologies de reconnaissance faciale, et de reconnaissance des émotions qui n’ont pas encore été introduites dans les produits.

La montée de la reconnaissance faciale

La technologie de reconnaissance faciale nous accompagne depuis un certain temps, et a trouvé de nombreux usages. Snapchat l’utilise par exemple pour alimenter les masques animés, les avatars et les filtres phares qui ont dominé son service depuis la création de l’application. C’est le même type de vision par ordinateur qui sous-tend des choses telles que la lecture automatisée des chèques, les voitures intelligentes, et l’étiquetage des photos sur Facebook.

Essentiellement, la caméra à bord de votre téléphone (dans le cas de Snapchat) est connectée à un logiciel qui identifie des dizaines d’emplacement sur votre visage, et utilise la distance entre eux pour créer une mémoire de votre visage unique. Jusqu’à présent, la technologie n’a été utilisée que pour reconnaître les traits du visage. Elle a été utilisée entre autres dans la sécurité des aéroports, et constitue une caractéristique importante du système d’exploitation Windows 10 de Microsoft, où elle agit comme un mot de passe de sécurité biométrique. La même technologie en question a également été appliquée aux appels de vidéoconférence en direct, mais encore une fois, uniquement dans des utilisations superficielles telles que les filtres amusants, et la suppression d’arrière-plan.

Twitter pourrait lancer une fonction de nettoyage de compte

0

Twitter, comme presque tous les services Web sur une certaine taille, exécute régulièrement des tests pour voir si les nouvelles fonctionnalités seront adoptées ou rejetées par les utilisateurs. Mais son dernier test s’est révélé un peu plus controversé que la plupart des autres : pour un temps limité, Twitter recommandait aux utilisateurs de ne plus suivre certains comptes.

La fonctionnalité qui va améliorer l’expérience Twitter

Twitter a commencé à suggérer des comptes à ne pas suivre, car «vous n’avez pas besoin de suivre tout le monde pour savoir ce qui se passe». Sur Twitter, la quantité ne signifie certainement pas la qualité. Plus vous suivez les gens, plus votre calendrier devient encombré, et il peut être difficile de trouver ce qui compte vraiment parmi le bruit. Donc, Twitter a commencé à demander à certains utilisateurs s’ils voulaient suivre les gens : «Vous n’avez pas besoin de suivre tout le monde pour savoir ce qui se passe. Assurez-vous de ne suivre que les personnes qui font de Twitter un site idéal pour vous. »

À l’heure actuelle, cependant, il est difficile de savoir comment Twitter sélectionne les personnes à ne pas suivre. Le scénario le plus probable est que cela vous suggère de ne pas suivre les personnes avec lesquelles vous ne vous engagez pas beaucoup.

La fonction a été confirmée par un porte-parole de Twitter: «Nous savons que les gens veulent un calendrier Twitter pertinent. Une façon de le faire est de suivre les personnes avec lesquelles ils ne s’engagent pas régulièrement. Nous avons effectué un test incroyablement limité sur des comptes de surface avec lesquels les gens ne s’engageaient pas pour vérifier s’ils souhaitaient les suivre. » Selon Twitter, le test n’était actif que quelques jours, et n’était visible qu’à un petit nombre d’utilisateurs.

Il n’est pas donc clair si le test a été jugé réussi ou non. Reste à savoir si cela est vraiment utile pour aider les gens à désencombrer leurs délais, ou simplement pour réagir au problème constant de la traîne et des abus sur la plate-forme. Cela ne constitue pas une surprise complète. La société a travaillé dur pour améliorer l’expérience utilisateur sur sa plate-forme, et l’encombrement est souvent cité comme la principale raison pour laquelle Twitter n’est pas si facile à utiliser.

Maintenant, est-ce la bonne solution ?

Cela ressemble au genre de mouvement de tonalité que les grandes entreprises technologiques font souvent sans réfléchir. Bien qu’il ne soit pas encadré en tant que tel, il est difficile de dire aux utilisateurs «qui vous devez vider» pour plusieurs raisons. Premièrement, les gens sont souvent beaucoup trop sensibles au comportement sur les réseaux sociaux, et le fait de ne pas suivre est une gifle. Encourager activement les effractions sociales est pour le moins mal conseillé : mieux vaut rester en dehors de ce type de combat.

Peu importe que cela semble être entièrement basé sur l’algorithme, en faisant des suggestions basées sur l’interaction : l’intervention dans les choix des gens semble juste que Twitter essaie de contrôler ce qu’ils voient. Et cela n’a rien encore rien de bénéfique quand le test n’est visible que pour quelques utilisateurs, ce qui alimente sans doute les craintes d’un complot clandestin secret pour contrôler tout le monde.

Instagram renforce la fiabilité de son réseau

0

Après que des milliers d’utilisateurs se soient récemment fait enfermer dans leurs comptes à cause d’un piratage, Instagram a pris des mesures pour rendre la plate-forme plus sûre pour son milliard d’utilisateurs. Dans ces efforts, parmi les nombreuses fonctionnalités annoncées par Instagram, il en est une qui permettra aux utilisateurs de vérifier leur compte en remplissant un formulaire. En d’autres termes, vous pourriez bientôt obtenir ce badge bleu tant convoité !

Un badge synonyme de confiance

Avoir ce badge bleu convoité à côté du nom d’utilisateur a une grande signification et un sentiment d’appartenance à un club exclusif. Cependant, se faire vérifier par Instagram n’est pas une tâche facile. Le badge de vérification d’Instagram ne convient pas à tous les Tom, Jessica et Harry.

En effet, seules les célébrités, les personnalités, les grandes marques et les organisations populaires peuvent s’en prévaloir pour que les utilisateurs sachent que les informations provenant de ces comptes sont authentiques. Mais les manières fastidieuses et mystérieuses de se vérifier sur Instagram prennent finalement fin, car Instagram a désormais ouvert à tous les utilisateurs la fonctionnalité tant attendue. C’est vrai, si vous pensez avoir besoin de ce badge bleu très convoité pour contrer la duplicité, le badge vérifié d’Instagram n’est qu’à quelques pas.

Comment demander un badge de vérification pour votre compte Instagram?

Chaque compte aura désormais un formulaire de demande de vérification. Pour y accéder, les utilisateurs doivent aller aux paramètres du compte, et sélectionner « Demander une vérification ». Instagram définit un compte authentique comme un compte «représentant une personne réelle, une entreprise enregistrée ou une entité». Soyez donc prêt avec une pièce d’identité émise par le gouvernement pour cela. Vous pouvez également afficher vos factures fiscales, ou vos coordonnées bancaires pour les mêmes. Les utilisateurs devront alors fournir le nom d’utilisateur du compte, le nom complet et une copie de l’identification légale ou commerciale, qui, selon l’entreprise, ne sera pas rendue publique.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, le badge de vérification d’Instagram n’est pas pour tout le monde, et la plateforme de médias sociaux appartenant à Facebook le dit à sa manière. Ce sceau d’approbation d’Instagram est très demandé, ce qui explique précisément pourquoi ils ne vérifient pas tous les comptes présents sur le réseau. En effet, si tout le monde pouvait être vérifié sur Instagram, le badge bleu perdrait sa valeur.

« Pour être vérifié, un compte doit être conforme aux conditions d’utilisation et aux règles de la communauté d’Instagram. Nous examinerons les demandes de vérification pour confirmer l’authenticité, l’unicité, l’exhaustivité et la notabilité de chaque compte », a déclaré Mike Krieger, co-fondateur et directeur technique. Même si vous répondez donc aux critères d’un badge vérifié sur Instagram, l’envoi du formulaire de demande ne garantit pas que votre compte soit vérifié.

Dans tous les cas, les utilisateurs recevront une notification confirmant ou refusant la demande de vérification après la révision de la demande par Instagram. Surtout, Krieger mentionne explicitement qu’Instagram ne demande jamais de paiement pour vérification, ou pour confirmer votre vérification.

Le Honor Play allèche les amateurs de jeux mobiles

0

Huawei a dépassé Apple pour devenir le deuxième fournisseur mondial de smartphones, selon le cabinet d’études de marché IDC. Alors que ses principaux produits phares, tels que le P20 Pro, ont contribué à cette performance impressionnante, une grande partie de la forte croissance de Huawei est venue de sa sous-marque Honor, respectueuse du budget.

Le smartphone des gamers

Le dernier modèle de la marque, le Honor Play, illustre la stratégie agressive de Huawei pour gagner des parts de marché. À 329 euros, le Honor Honor est offert à un prix intéressant pour un smartphone de milieu de gamme. Pourtant, il est alimenté par le processeur supérieur de Huawei, la même puce Kirin 970 du Huawei P20 Pro. Grâce à ce processeur, le Play fonctionne aussi bien que les smartphones phares des jeux mobiles – d’où son surnom Play.

La puce Kirin 970 de Honor Play prend également en charge la nouvelle technologie GPU Turbo de Huawei, une solution logicielle qui prétend améliorer les performances, et l’efficacité graphiques. L’autre mouvement axé sur le jeu est la décision d’ajouter un retour «4D» lorsque vous jouez à des jeux. Cela prend la forme de différentes vibrations pour des actions spécifiques dans le jeu, telles que des explosions, et des coups de feu. Au niveau design, le Play a un châssis métallique élégant qui est moins glissant que le verre de la Nova par exemple. Il dispose également d’un processeur plus puissant, et d’une batterie plus grande qui dure environ 10 heures dans le test de batterie en boucle vidéo.

En dehors de cela, le téléphone dispose également de 6 Go de RAM, et de 64 Go de stockage interne haute vitesse UFS 2.0. Le stockage du téléphone peut être étendu à l’aide d’une carte micro-SD pouvant stocker jusqu’à 256 Go. Honor Play semble aussi se différencier des autres téléphones Honor grâce à son design monocoque tout en métal. Ses bords courbés, et son cadre métallique offrent une bonne prise sur l’appareil, ce qui est tout à fait nécessaire pour un téléphone centré sur le jeu. Le dos du téléphone voit une configuration à deux caméras, et un capteur d’empreintes digitales. En bas, on voit une prise casque, un mono-haut-parleur, et un port USB Type-C. L’emplacement de la carte SIM hybride est présent sur le côté gauche du téléphone.

Quant au service photo, le téléphone est équipé de caméras arrière de 16 MP + 2 MP qui sont apparemment alimentées en IA. Le capteur primaire est doté d’une EIS et d’une ouverture f / 2.2, tandis que le capteur secondaire est uniquement utilisé pour la détection de profondeur, et possède une ouverture f / 2,4. À l’avant, on voit que le téléphone est équipé d’un capteur 16 MP, et d’une ouverture f / 2.0. Le téléphone est également livré avec la fonction mode fête pour ceux qui sont intéressés par ce genre de choses.

Fondamentalement, il vous permet de connecter plusieurs périphériques Honor Play pour jouer la même chanson. Enfin, le téléphone dispose d’une batterie de 3 750 mAh avec des capacités de charge rapides.

Les GIF musicaux débarquent sur Snapchat

0

Les utilisateurs de Snapchat pourront désormais envoyer des GIF musicaux via des chats, ou dans le cadre de Stories. Ces GIF seront disponibles via TuneMoji, dont les services seront désormais intégrés dans Snapchat. Ceux qui souhaitent envoyer des GIF musicaux auront besoin d’accéder à Snapchat ainsi qu’à l’application TuneMoji.

Des GIF possibles grâce à TuneMoji

TuneMoji est une société basée à Londres avec un financement d’environ 6 millions de dollars de la part de Sean Parker, cofondateur de Napster, will.i.am, membre du groupe Black Eyed Peas, et du DJ David Guetta.

Jusqu’à cet été, Snapchat a mis du temps à introduire des extras tiers dans son application, mais tout a changé en juin lorsque la société s’est ouverte aux développeurs avec sa plate-forme Snap Kit. TuneMoji a déclaré à Business Insider qu’il avait rencontré Snap l’année dernière sur un partenariat possible, avant le lancement de Snap Kit. Les deux ont continué avec une autre réunion en mai de cette année, et ont scellé un partenariat. « Cela a vraiment résonné avec eux », a déclaré le fabricant, citant une audience partagée « Gen Z » pour les deux applications.

Vous devrez télécharger TuneMoji, et Snapchat pour pouvoir envoyer des fichiers GIF musicaux, mais c’est relativement simple. TuneMoji fonctionne un peu comme Giphy, montrant une galerie de recherches de GIF que vous pouvez définir sur différents morceaux et sons, tous sous licence. Vous pouvez ensuite sélectionner une application de messagerie pour partager votre GIF musical, y compris Snapchat. Il y a un inconvénient – vous ne pouvez pas ouvrir Snapchat, puis envoyer des GIF musicaux depuis l’application. Le PDG de TuneMoji, James Fabricant, a déclaré que la société travaillait sur des intégrations plus étroites avec tous ses partenaires de messagerie, y compris Instagram et WhatsApp.

TuneMoji est attendu au tournant

Les membres de la génération Y, et de la génération Z adorent pouvoir saisir des GIF et des autocollants dans leurs publications sur les réseaux sociaux. Et en utilisant Snap Kit en effet, vous pouvez saisir les autocollants Bitmoji de vous, et de vos amis et profiter de différents filtres pour améliorer vos images. Cependant, cela n’est pas toujours sans problème, surtout du côté des fournisseurs de GIF.

Plus tôt cette année par exemple, Snapchat et Instagram ont retiré Giphy, la bibliothèque numérique GIF, de leurs plates-formes après la découverte d’un GIF raciste. Giphy a publié une déclaration pour expliquer que l’autocollant raciste est devenu disponible en raison d’un bug dans ses filtres de modération de contenu. Il s’est excusé et l’a retiré, mais ce fut un moment fragile pour la société en particulier, car Snapchat et Instagram avaient seulement commencé à intégrer Giphy au début de l’année.

Suite à ce scandale ainsi, les utilisateurs des réseaux sociaux, mais surtout Snapchat attendent du fabricant de GIF TuneMoji d’être parfait à tout point de vue. Un autre scandale de ce genre pourrait non seulement mettre en péril le partenariat des deux protagonistes, mais surtout faire perdre à Snapchat des milliers d’utilisateurs.

Facebook vous suggère de faire connaissance avec de nouveaux amis

0

Facebook a récemment constaté un léger ralentissement du nombre d’utilisateurs et des revenus, et cherche des solutions. Le géant des médias sociaux travaille sur une fonctionnalité qui vous permettra de découvrir des choses qui vous connectent, vous et un autre utilisateur, en espérant que cela conduira à plus d’amitiés, et à une interaction accrue des utilisateurs. La fonctionnalité est appelée « choses en commun » et est actuellement disponible pour une petite fraction des utilisateurs de Facebook.

Comment cette fonctionnalité fonctionne ?

Lorsque vous passez généralement par des publications ou des profils sur Facebook, il y a une personne qui a quelque chose en commun, comme la même école / le même collège / la même société ou même un groupe Facebook. « Connaître des choses communes en commun aide les gens à se connecter », a déclaré une porte-parole de Facebook dans un communiqué. « Nous testons l’ajout d’un label » choses en commun « qui apparaîtra au-dessus des commentaires des personnes avec lesquelles vous n’êtes pas amis, mais avec lesquelles vous pourriez avoir quelque chose en commun. ». Alors que la plupart des gens n’ajoutent pas un étranger simplement parce qu’ils habitent dans la même ville, si les algorithmes choisissent les «choses communes» et que Facebook met en œuvre la fonctionnalité pour tous ses 2 milliards d’utilisateurs, cela peut avoir un impact significatif sur le réseau social.

La façon dont cela fonctionne est en ajoutant une ligne de texte supplémentaire au-dessus du nom d’une personne dans la section commentaire d’un message public. Cette ligne contient la « chose en commun » que vous et cette personne avez. Les informations supplémentaires peuvent aller de vous montrer que quelqu’un est de la même ville, ou que vous faites tous les deux partie d’un autre groupe, ou que vous avez obtenu le même diplôme de lycée ou d’université et quelque chose entre les deux.

Au cas où vous craigniez que Facebook partage des faits aléatoires à votre sujet avec des inconnus, la société déclare que cette fonctionnalité utilisera uniquement les informations que les utilisateurs ont rendues publiques. Les informations utilisateur sont la principale ressource de Facebook pour attirer les annonceurs. En plus de permettre aux gens de se faire de nouveaux amis, la nouvelle fonctionnalité vise à améliorer l’inter connectivité entre les groupes, en ajoutant une autre couche d’informations à la base de données déjà riche de Facebook, et en aidant les annonceurs à mieux cibler leur public.

Cette fonctionnalité aidera Facebook à accroître l’engagement sur sa plate-forme. Avec des marques de médias sociaux nuancées telles qu’Instagram et Snapchat augmentant leur engagement à un rythme beaucoup plus rapide. La société a essayé de rivaliser en introduisant une foule de nouvelles fonctionnalités. « Choses en commun » est actuellement testé uniquement avec des utilisateurs américains, et il n’y a aucune information sur le moment où les autres membres du réseau social le verront implémenté. La disponibilité de cette nouvelle fonctionnalité pourrait donc être accessible au grand public dès qu’il ne sera plus en bêta-test.

Une fusillade pendant un tournoi de jeux vidéo en Floride

0

Un tireur armé d’une arme de poing a tué deux personnes lors d’un tournoi de jeux vidéo dimanche, transformant une compétition de football menée dans un domaine virtuel en scène chaotique d’un double meurtre. Le suspect, un joueur participant à l’événement, s’est tué par balle, ont indiqué les autorités.

La fusillade à Jacksonville Gaming Tournament laisse 3 morts

Le shérif Mike Williams, de Jacksonville, a identifié le suspect comme étant David Katz, 24 ans, de Baltimore. Cependant le shérif a déclaré qu’il était trop tôt pour connaître son mobile. Il a également ajouté que le F.B.I. et le Bureau de l’alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs participaient à l’enquête. Un flux en direct du tournoi a attrapé le moment où la fusillade a commencé. Un point laser rouge est tout d’abord apparu sur la poitrine de l’un des joueurs, qui portait un casque blanc et un sweat-shirt rouge.

Ensuite, la vidéo des joueurs a disparu. Douze coups de feu ont retenti. La fusillade a eu lieu au Jacksonville Landing, une collection de restaurants, de magasins et d’un espace de spectacle en plein air qui est un lieu de rassemblement dans la ville le week-end. Lieu très public, le président Trump y a même organisé un rassemblement en tant que candidat en 2015. À la fin de ce dimanche, il a été encerclé par des camions de pompiers et des véhicules de police, dont le périmètre a été barré par la police.

Ce que nous savons

Vers 13h30, il y a eu plusieurs appels au 911 signalant une fusillade au Chicago Pizza à Jacksonville Landing, a déclaré le shérif Mike Williams lors d’une conférence de presse. Peu de temps après, le bureau du shérif de Jacksonville a tweeté que le public devrait rester à l’écart de la région.

Au moins trois personnes ont été tuées, dont le tireur, a déclaré Williams. Neuf autres ont été blessés par balle, et deux autres par d’autres moyens.Le suspect David Katz aurait utilisé un pistolet dans la fusillade.

La fusillade a eu lieu lors d’un tournoi de jeux vidéo de Madden NFL au GLHF Game Bar, à côté de la pizza de Chicago. Selon la page Facebook de l’événement, il s’agissait d’un tournoi à 5 000 $ et d’une épreuve de qualification pour une compétition nationale parrainée par EA Sports plus tard cette année.

Le tournoi était diffusé en direct sur la plateforme en ligne Twitch, et la vidéo et l’audio du flux capturaient l’incident, et ses conséquences. Soyez averti : le contenu est extrêmement dérangeant et graphique.

Par la suite, les autorités ont déclaré qu’elles trouvaient des personnes qui se cachaient dans des espaces fermés à Jacksonville Landing, et ont indiqué que SWAT procédait à une « recherche méthodique » de la région.

La secrétaire de presse de la Maison Blanche, Sarah Sanders, a déclaré que le président Donald Trump avait été informé de la fusillade, et surveillait la situation, selon le pool de presse de la Maison Blanche.

Booba fait son COME BACK sur Instagram

0

En raison de leurs abus à l’aéroport d’Orly, Booba et Kaaris ont été libérés le 23 août à l’issu de trois semaines de prison. Leur prochaine réunion de justice est prévue le 6 septembre au tribunal de grande instance de Créteil. Leur jugement risque cependant d’être lourd puisqu’ils sont poursuivis pour violences aggravées, et pourront avoir jusqu’à sept ans de prison. Pendant ce temps, sur les réseaux sociaux, dont plus précisément Instagram, Kaaris a partagé une photo de sa fille de deux ans, Okou Brooklyn Amra. « Papa est bon, je te défendrai toujours » était entre autres la signature de cette photo. Pour sa part, Booba a choisi des publications très différentes, et a même dégainé la carte de la provocation, une décision qui laisse ses fans divisés.

Site des altercations du rappeur et de Kaaris

Au début du mois d’Août, les stars du rap français Booba et Kaaris étaient au centre d’une bagarre dans un aéroport parisien qui a causé des retards de vol de 30 minutes. Les membres de l’entourage respectif des rappeurs ont également été pris dans la bagarre, ce qui a contraint les responsables de l’aéroport d’Orly à fermer temporairement un hall de départ. Des images et vidéos de l’incident pris par les passagers ont montré les hommes, qui sont deux des plus grandes stars du rap français, en train de se frapper, et de se cogner dans une boutique hors taxes, et dans la salle d’attente. La police a déclaré que 11 personnes avaient été arrêtées en relation avec l’incident. Un représentant de l’opérateur d’Orly Paris Aéroport a déclaré: « Un petit nombre de vols ont été retardés de 15 à 30 minutes au moment du combat et le salon a été temporairement fermé ».

Booba, 41 ans, et Kaaris, 38 ans, devaient assister à des concerts à Barcelone, et se seraient rencontrés en attendant à l’aéroport. Anciens amis proches qui ont collaboré sur le morceau « Kalash » en 2012, Booba a contribué au lancement de la carrière de Kaaris. Cependant, ils sont tombés en 2013 après que Booba ait prétendu que Kaaris ne l’avait pas soutenu dans le cadre de sa rivalité avec son confrère Rohff.

Un COME BACK dans la provocation

Pour marquer cet événement, Booba a choisi de répondre aux inquiétudes et curiosité de ses fans d’une manière peu conventionnelle. Tout d’abord, il a choisi de partager une vidéo représentant un petit chat jouant avec un hamster. La vidéo a été signée « Je serais indescriptible » et totalise pas moins de 950000 likes. Fort de cette lancé, sa prochaine publication a été plus provocante. Sur cette photo, on peut le voir souriant, et absolument insoucieux lors de son arrestation à Orly. Il y semble d’ailleurs normal, et détendu.

Dans sa troisième publication, il montre les nombreuses lettres que ses fans lui ont envoyé. Une publication de remerciement que Booba a signé : « Tu m’as donné des sourires, des rires et des larmes dans mes yeux … Le pirate ne blesse jamais la mer, merci ». Non seulement dans les réseaux sociaux, mais par la poste, donc, ses fans sont toujours derrière lui pour le soutenir. Pour relancer dans l’humour après cette publication, le rappeur a partagé une vidéo de perroquets chantant « Free Booba ».

Apple : 25.000 applications chinoises écartées de l’App Store

0

Les lois chinoises concernant les jeux d’argent sont très strictes. Apple l’aura appris à ses dépens : alors que son App Store proposait une myriade d’applications justement destinées aux paris, l’entreprise a été dans l’obligation de les supprimer pour rester conforme à la loi. Une décision difficile qui aurait été adoptée sous la pression des autorités locales, et qui se conformerait à un code bien établi des applications autorisées sur le territoire.

Plus de 25.000 applications supprimées

C’est le grand ménage chez Apple : alors que la marque tente de se maintenir sa popularité dans les pays orientaux, elle se fait réprimander par Pékin qui l’aurait rappelé à l’ordre. La raison de cette intervention ne serait autre que la présence sur l’App Store d’applications liées aux paris, et autres jeux d’argent. Interdits par les lois locales, ces logiciels mobiles ne seraient donc pas conformes aux termes de régulations votées par Pékin. La marque n’aura eu d’autre choix que de faire le ménage dans son catalogue : ce sont ainsi plus de 25.000 applications qui ont été supprimées, et le nombre serait susceptible d’augmenter dans les prochains jours.

Les programmes incriminés sont nombreux, et proposent des formes plus ou moins marquées de paris, dont la seule utilisation est illégale en Chine. Dans un communiqué, la marque à la pomme s’explique : la suppression des applications est effective, tout comme celle des développeurs tentant de distribuer illégalement les logiciels interdits.

Malgré une première vague de suppression et des efforts constants, la partie serait loin d’être gagnée. Apple affirme, en effet, que ces comptes ne sont pas tout de suite évidents à débusquer : les équipes chargées de ces suppressions doivent ainsi les trouver avant qu’ils ne puissent apparaître sur le catalogue en ligne. Si les programmes sont supprimés de la version chinoise du store, ils restent disponibles dans les autres pays.

Le catalogue réservé au marché chinois connaît ainsi une énième restriction, qui pourrait avoir un impact sur la popularité de la marque. Faisant actuellement face aux critiques des médias chinois, la marque américaine tente tant bien que mal de garder la tête hors de l’eau.

Une plateforme en perte de renommée sur le marché chinois

Si Apple a longtemps fait partie des marques américaines les plus appréciées des chinois, il fait aujourd’hui face à des détracteurs qui entament cette popularité. En effet, le gouvernement chinois est loin d’être favorable aux actions de la maison. Son service de messagerie est le premier à être visé par les critiques : jugé peu pertinent et inefficace, les filtres de l’iMessage se sont attirés les foudres du gouvernement qui lui reproche un certain laxisme dans son fonctionnement.

Ce n’est pas la première fois que le groupe américain se voit fustigé par la presse chinoise : au mois de juillet, les médias avaient déjà critiqué la présence de programmes frauduleux sur le store. Cette fois, ce sont les jeux de paris et autres applications de fausse loterie qui sont visés, mettant une pression supplémentaire sur les épaules des équipes américaines.

Des centaines d’utilisateurs d’Instagram signalent des comptes piratés de la même manière

0

Pratiquement tous les comptes en ligne, en particulier les profils de médias sociaux, sont exposés aux pirates informatiques. Mais avec des centaines d’utilisateurs d’Instagram qui auraient connu des intrusions similaires au cours des derniers jours, ces incidents ressemblent à un modèle plutôt qu’à des attaques aléatoires. Une campagne de piratage généralisée qui semble provenir de la Russie affecte des centaines d’utilisateurs d’Instagram, laissant les gens hors de leur compte.

Une cyberattaque conduite en Russie

Un certain nombre de personnes ont signalé que leurs comptes Instagram avaient été piratés ce mois-ci, et nombre de ces piratages semble avoir adopté la même approche. Les utilisateurs se retrouvent soudainement déconnectés de leurs comptes, et lorsqu’ils tentent de se reconnecter, ils découvrent que leur identifiant, leur image de profil, leurs informations de contact, et leur bios ont tous été modifiés. Souvent, l’image du profil a été remplacée par un caractère Disney, ou Pixar.

Les nouveaux comptes de messagerie proviennent du domaine russe .ru. Ce qui est également inhabituel, c’est que les pirates ne suppriment ni n’ajoutent de nouveaux messages, ce qui arrive souvent aux comptes de médias sociaux compromis. Alors que les adresses e-mail .ru suggèrent que les attaques ont une origine russe, un certain nombre de pays peuvent s’inscrire pour un compte auprès du service. Un utilisateur a déclaré qu’il utilisait l’authentification facultative à deux facteurs au moment du piratage, mais cela n’empêchait pas l’agresseur d’y accéder.

Un porte-parole d’Instagram n’était pas immédiatement disponible pour commenter, mais la société a tweeté un accusé de réception le mercredi 15 août. « Nous sommes conscients que certaines personnes ont des difficultés à accéder à leurs comptes Instagram ». « Si vous pensez avoir été touché, veuillez suivre nos instructions pour y accéder. »

Lorsque les comptes de médias sociaux deviennent la cible de cyberattaques, après avoir été compromis, des messages sont souvent envoyés à des contacts contenant des liens, et des scripts malveillants à propager, et des contenus frauduleux ou des spams sont souvent publiés dans des délais. Cependant, cela ne semble pas être le cas en ce qui concerne l’incident Instagram, car aucun contenu utilisateur n’a été supprimé, ou aucune nouvelle image n’est publiée.

Les instructions officielles de l’entreprise appartenant à Facebook pour retrouver l’accès à un compte piraté prétendent que les utilisateurs d’Instagram seront informés de tout changement d’adresse électronique sur leur compte via un courrier électronique à l’adresse d’origine. « Veuillez cliquer sur le lien » Annuler ce changement « dans le courrier électronique, puis modifier votre mot de passe », indique le guide. « Nous vous conseillons de choisir un mot de passe fort. Utilisez une combinaison d’au moins six chiffres, lettres et signes de ponctuation … Cela devrait être différent des autres mots de passe utilisés ailleurs sur Internet. »

Les utilisateurs de Twitter ont trouvé le processus de récupération des comptes Instagram frustrant. Certaines victimes affirment que malgré toutes les étapes nécessaires, la plateforme doit encore aider, et que les systèmes automatisés utilisés par Instagram pour la récupération de compte ne se sont pas révélés efficaces. Un utilisateur d’Instagram a commenté sur Twitter qu’il avait attendu cinq jours, et un autre a déclaré qu’il fallait deux semaines et demi pour qu’Instagram retourne son compte.

Google vous suit même si vous désactivez l’option de géolocalisation

0

Un rapport de l’Associated Press a suggéré que Google enregistre l’emplacement des utilisateurs même lorsqu’ils ne le demandent pas. Ce problème pourrait affecter jusqu’à deux milliards d’appareils Android et Apple utilisant Google pour des cartes ou des recherches. L’étude, vérifiée par des chercheurs de l’Université de Princeton, a provoqué la colère des législateurs américains.

Une pratique confirmée par les études d’Associated Press (AP)

Lorsque vous utilisez un service tel que Google Maps, Google vous demande d’autoriser l’accès aux données de localisation de votre iPhone, ou de votre téléphone Android. Lorsque vous acceptez cette demande, vous autorisez Google Maps à enregistrer votre historique de localisation, et à afficher votre historique de localisation sur une chronologie afin que vous puissiez visualiser vos déplacements quotidiens.

Pour illustrer l’effet de ces marqueurs de position, AP a créé une carte visuelle montrant les mouvements du chercheur de Princeton, Gunes Acar, qui utilisait un téléphone Android avec l’historique de localisation désactivé. La carte montre son trajet en train autour de New York, ainsi que les visites du parc High Line, du marché de Chelsea, de Hell’s Kitchen, de Central Park et de Harlem. Il a également révélé son domicile.

Pour empêcher Google de sauvegarder ces marqueurs de lieu, les utilisateurs doivent désactiver un autre paramètre appelé Web and App Activity, qui est activé par défaut et qui ne mentionne pas les données de localisation. Cette désactivation empêche Google de stocker les informations générées par les recherches, et d’autres activités susceptibles de limiter l’efficacité de son assistant numérique.

Sur un téléphone Android, le fait de basculer le même paramètre vous permet de savoir que « les lieux que vous utilisez avec vos appareils ne seront plus ajoutés à votre carte Historique de localisation ». Sur un iPhone, vous serez averti que « aucune de vos applications Google ne sera en mesure de stocker des données de localisation dans l’historique de localisation ». De plus, lorsque vous activez la définition de « Activité Web et App » sur votre compte Google, vous êtes averti que le paramètre « enregistre les tâches effectuées sur les sites, applications et services Google, ainsi que les informations associées, telles que l’emplacement. »

En réponse, Google a déclaré à AP qu’il peut utiliser l’emplacement pour améliorer l’expérience des utilisateurs de différentes manières, notamment : l’historique des sites, les activités Web et d’application, et les services de localisation au niveau des terminaux. Techniquement, Google a raison dans l’explication de chacun de ces paramètres. Les paramètres d’historique d’emplacement semblent ne concerner que la consignation effective de ces données d’emplacement sur le téléphone pour un accès facile à l’utilisateur, la possibilité d’afficher une chronologie précise de votre emplacement. Si vous désactivez cette option, cela n’affecte pas la capacité de Google à localiser votre position, et à tirer de ces données ce que l’entreprise juge nécessaire pour vous fournir des informations plus précises.

Il est assez clair avec les conclusions de l’AP que les options de paramètres, et la langue utilisée pour les décrire sont assez déroutantes pour les utilisateurs moyens d’iPhone, et d’Android. La question reste de savoir si Google clarifiera ces problèmes de confidentialité avec des options mises à jour et des informations fournies aux consommateurs.

Les raisons pour lesquelles Ninja de FortNite refuse de jouer avec des femmes

0

Le populaire streamer Fortnite Ninja a révélé qu’il ne « jouait pas avec les joueuses » car il a trop de respect pour sa femme. Le joueur américain, qui est marié à Jessica « JGhosty » Blevins, un autre streamer, craint que cela ne conduise à de fausses rumeurs sur lui et les joueuses auxquelles il est en compétition.

Une décision jugée sexiste

Blevins est l’un des banderoles les plus en vue de Twitch, et est particulièrement populaire auprès des fans de Fortnite. Il accueille souvent des livestreams de Fortnite Battle Royale. Il est également l’un des streamers Twitch les plus reconnaissables, avec plus de 100 000 abonnés. Lorsque Blevins a vécu une session de jeu avec l’acteur et rappeur Drake, il a eu plus de 600 000 spectateurs simultanés pour cette session.

Tyler Blevins, plus connu sous son nom de streaming Ninja, refuse de s’engager avec des joueuses pour faire cesser toute rumeur concernant sa relation avec elles. Dans une interview avec le site de jeux Polygon, il a entre autres affirmé que s’il discute avec une femme streamer ou si ils discutaient ensemble, et même s’il y a un soupçon de flirt, cela va être pris et va être mis sur chaque vidéo et être clickbait pour toujours.

Le streamer a également précisé que la décision de ne pas jouer avec des joueuses sur ses livestrats de Fortnite Battle Royale était sa décision. À plusieurs fois en effet il a rapporté que ce n’était même pas sa femme qui a eu cette idée. Elle n’avait rien à voir avec ça. C’était lui, et qu’il adore leur relation comme elle était. Son compatriote, Valkyrae, est venu en aide à Ninja sur Twitter en tweetant: « Voir des tweets déformant la décision de Ninja de ne pas jouer avec des femmes. Les clips / clics sur YouTube sont les pires pour les vues. Les gens sont crédules. Entendre des rumeurs comme « J’ai entendu dire qu’il te trompe » est toxique 24/7 pour une relation.

Ce n’est un secret pour personne que l’Internet commencera à publier des rumeurs sur les joueurs de Twitch qui semblent flirter entre eux, même si le flirt est inoffensif. Internet est plein de ragots et de rumeurs, et quiconque se fait un nom sur une plate-forme Internet devrait savoir que cela vient avec le territoire. En ce qui concerne les jeux vidéo, les femmes sont souvent soumises à des traitements particulièrement sévères, le harcèlement et le sexisme étant souvent la cause de leur mauvaise humeur.

Pour donner à Ninja, le bénéfice du doute, il tente de respecter sa femme. Mais la réalité est que les déclarations et les actions qui excluent les femmes de participer et de se faire connaître par le biais de sa plate-forme sont directement liées au sexisme. Oui, il est discriminatoire et punit les femmes en raison de la logique fragile selon laquelle une rumeur pourrait détruire son mariage. Ce n’est peut-être pas la faute de Ninja si d’autres diffuseurs ont tendance à spéculer sur une relation entre hommes et femmes, mais il devrait utiliser son pouvoir pour tenter de résoudre ce problème dans sa communauté, plutôt que de fermer toute une population de joueurs.

Free Mobile : Les abonnés sont exposés à une campagne de phishing

0

Très élaborée, cette nouvelle campagne de phishing cible les abonnés de Free Mobile, et doit particulièrement attirer votre attention au risque de vous extorquer une somme considérable dans votre compte bancaire. Malgré tout, il existe des moyens pour ne pas se laisser harponner dans les mailles des pirates.

Qu’est-ce que le phishing ?

Le phishing est une forme de fraude par laquelle un attaquant se fait passer pour une entité, ou une personne de bonne réputation dans le courrier électronique ou d’autres canaux de communication. L’attaquant utilise des e-mails de phishing pour distribuer des liens malveillants, ou des pièces jointes pouvant exécuter diverses fonctions, notamment l’extraction des informations de connexion ou des compte des victimes.

Le phishing est populaire chez les cybercriminels, car il est beaucoup plus facile de piéger quelqu’un en cliquant sur un lien malveillant dans un courriel de phishing apparemment légitime que d’essayer de percer les défenses d’un ordinateur. Les attaques de phishing reposent généralement sur des techniques de réseaux sociaux appliquées au courrier électronique, ou à d’autres méthodes de communication électroniques, notamment les messages directs envoyés sur les réseaux sociaux, les messages texte SMS, et d’autres modes de messagerie instantanée.

Généralement, une victime reçoit un message qui semble avoir été envoyé par un contact, ou une organisation connue. L’attaque est effectuée soit par une pièce jointe malveillante contenant un logiciel de phishing, soit par des liens se connectant à des sites Web malveillants. Dans les deux cas, l’objectif est d’installer des logiciels malveillants sur le terminal de l’utilisateur ou de diriger la victime vers un site Web malveillant conçu pour les inciter à divulguer des informations personnelles et financières, telles que mots de passe, identifiants ou informations de carte de crédit.

Une arnaque « parfaite »

Si d’habitude il suffit de regarder l’adresse du lien pour savoir si l’on est sur une page frauduleuse ou non, les développeurs de cette campagne eux ont réussis à copier presque parfaitement le lien de la page web du groupe Free Mobile. Pour détecter si vous avez été redirigé vers le faux site donc, il vous faut absolument vérifier à la lettre l’URL du site. En effet, le faux site contient des lettres ajoutées sur la partie avant .fr.

Le procédé de ce site frauduleux est très simple. Il va vous demander de vous connecter à votre compte prétextant un remboursement, ou autre procédé bancaire. Et tout cela, pour obtenir vos coordonnées bancaires. Et c’est de cette manière que les pirates pourront vous extorquer plusieurs centaines d’euros de votre compte.

Ainsi, si vous êtes tombé dans l’arnaque, il est tout de suite obligatoire de bloquer votre carte bancaire. Et pour tous ceux qui ne sont pas encore tombés dans le panneau, revérifiez toujours l’URL du site de Free qui est et restera toujours https://mobile.free.fr/moncompte/. Il est aussi toujours préférable de taper directement ce lien sur votre barre de recherche web, au lieu de se laisser rediriger par des mails ou des pop-up d’autres sites.

Jeux vidéo : L’Allemagne autorise les symboles nazis

0

Une pratique allemande vieille de plusieurs décennies, interdisant la vente de jeux vidéo présentant des croix gammées et d’autres symboles du parti nazi, a été réexaminée par le comité de notation du pays. Cette examen a mis le symbole sur le même pied que les autres productions «artistiques» du pays.

L’Allemagne affirme que les jeux avec des symboles nazis peuvent faire l’objet d’une exception « artistique » à l’interdiction

Le comité de notation allemand Unterhaltungssoftware Selbstkontrolle (USK) a annoncé qu’il procéderait désormais à un « examen au cas par cas » des jeux comprenant des symboles interdits « d’organisations anticonstitutionnelles », y compris les nazis. Cette décision renverse un précédent vieux de plusieurs décennies dans lequel USK refusait de fournir des notes pour ces jeux, les interdisant effectivement de vendre dans le pays.

À travers le changement d’interprétation de la loi, les jeux qui regardent de manière critique les affaires courantes peuvent recevoir pour la première fois une classification USK, a déclaré la directrice générale d’USK, Elisabeth Secker, dans un communiqué. Cela a longtemps été le cas pour les films, et en ce qui concerne la liberté des arts, c’est maintenant à juste titre le cas avec les jeux vidéo et informatiques.

L’utilisation des symboles nazis est généralement interdite en Allemagne en vertu de la section 86a du Code pénal allemand. Une réglementation de l’époque de la guerre froide destinée à enrayer la propagation de la propagande. Mais cette section de la loi a toujours inclus une «clause d’adéquation sociale» exemptant les œuvres qui «encouragent l’art ou la science, la recherche ou l’enseignement, les reportages sur des événements historiques actuels ou des buts similaires».

Alors que les films et les émissions de télévision allemande ont longtemps utilisé cette exception artistique pour représenter les nazis historiques, une décision rendue en 1998 par le tribunal de grande instance de Francfort a déterminé que l’exception ne s’appliquait pas à Wolfenstein 3D. La décision impliquait le raisonnement juridique articulé en partie sur les différences d’audience perçue pour les jeux, et autres médias à l’époque.

En particulier pour les enfants et les adolescents, les jeux informatiques sont une forme de divertissement attrayante, et de plus en plus utilisée. S’ils étaient légalement confrontés aux symboles des organisations socialistes nationales dans les jeux vidéo, cela pourrait les amener à grandir avec ces symboles et insignes et à s’y habituer, ce qui les rendrait encore plus vulnérables à la manipulation idéologique par les idées socialistes nationales.

À la suite de cette décision, les éditeurs de jeux ont dû apporter des modifications importantes à de nombreux jeux en Allemagne, parfois à un degré ridicule. Dans la version allemande de 2017, Wolfenstein II: The New Colossus, par exemple, Hitler est représenté sans sa moustache, et appelé « M. Heiler » ou « Mein Kanzler » (plutôt que « Mein Fuhrer »). La double norme entre les jeux vidéo, et les autres médias a également conduit à des juxtapositions intéressantes. Comme le note un analyste juridique international chez Lexology :

Parce que les symboles nazis dans les films sont généralement tolérés en Allemagne, cela a conduit à des situations presque ridicules où, par exemple, le film Indiana Jones a été diffusé le matin alors que le jeu vidéo caricatural correspondant et portant le même nom ne présentait que des croix gammées.

Instagram : Découvrez la rémunération de Cristiano Ronaldo pour chaque post

0

La majorité des gens sur Instagram prennent leur déjeuner, leur voiture, leurs vacances ou tout ce qui se passe dans leur vie, mais rarement (voire jamais) ne reçoivent de compensation. Mais pour ceux qui dirigent un public presque aussi grand que la population du Mexique, il y a de l’argent à gagner. Depuis des années, des entreprises se liguent avec des célébrités pour faire connaître leurs produits parce qu’il s’agit d’une forme de publicité discrète.

L’athlète le mieux payé du monde sur Instagram

Le capitaine de l’équipe portugaise de football a peut-être du mal à se qualifier pour la Coupe du monde 2018 en Russie, mais Cristiano Ronaldo règne toujours sur les enjeux des médias sociaux. L’ancien ailier de Manchester United, âgé de 32 ans, est l’athlète qui a la plus grande portée sur les réseaux sociaux. Un post de Ronaldo sur Instagram vaut 750 000 dollars, ce qui en fait à la fois le meilleur joueur de football, et athlète sur les réseaux sociaux.

Il a en effet publié de nombreuses photos et vidéos sur Instagram cette année, tant sur le terrain de football qu’à l’extérieur. Il a décroché trois des dix publications les plus appréciées sur Instagram cette année, toutes documentant sa famille grandissante. L’athlète a annoncé qu’il était père de jumeaux nouveau-nés nés en juin d’une mère porteuse, dans un poste qui a attiré plus de 8,2 millions de personnes. Son poste le plus populaire a atteint plus de 11 millions de personnes en novembre, annonçant la naissance de sa petite fille avec sa petite amie Georgina Rodriguez.

Le top 10 de la liste des salaires des célébrités par post sur Instagram en 2018

Kylie Jenner – 110 millions – 1 million de dollars par post
Selena Gomez – 138 millions d’abonnés – 800 000 $ par poste (608 000 euros)
Cristiano Ronaldo – 133 millions d’abonnés – 750 000 $ par poste (570 000 euros)
Kim Kardashian – 113 millions d’abonnés – 720 000 $ par poste (550 000 euros)
Beyoncé Knowles – 115 millions d’abonnés – 700 000 dollars par poste (530 000 euros)
Dwayne Johnson – 109 millions d’abonnés – 650 000 $ par poste (490 000 euros)
Justin Bieber – 100 millions d’abonnés – 630 000 $ par poste (480 000 euros)
Neymar da Silva Santos – 101 millions d’abonnés – 600 000 $ par poste (455 000 euros)
Lionel Messi – 95,3 millions d’abonnés – 500 000 $ par poste (380 000 euros)
Kendall Jenner – 92,4 millions d’abonnés – 500 000 dollars par poste (80 000 euros)

Mike Bandar, co-fondateur de HopperHQ.com, qui a publié la liste, a déclaré qu’il n’était pas surpris que Kylie Jenner ait dépassé la liste de cette année, en ce qui concerne le marketing des médias sociaux. Kylie a été présentée au public par le biais de l’émission de télé réalité de sa famille, mais elle a forgé sa propre carrière de plusieurs milliards de dollars, et exploité la puissance d’Instagram pour créer un marché mondial, fidèle et engagé.

Chine : Le marché des cosmétiques s’adresse maintenant aux hommes

0

On l’a longtemps entendu dire : les cosmétiques seraient réservés aux femmes, et n’étaient pas « compatibles avec la masculinité ». Si la philosophie derrière cette vieille croyance connaît des changements radicaux, les cosmétiques pour homme ont encore du chemin à faire avant d’être acceptés par la masse. En Chine, le marché s’adresse désormais aux hommes, et commence à faire un tabac.

Des influenceurs derrière le mouvement

Le phénomène des influenceurs ne se limite pas au public occidental. Si le modèle a déjà fait sa route en Europe comme aux Etats-Unis, il est encore peu répandu dans les pays asiatiques. En Chine, les choses seraient pourtant en train de changer : une jeune génération d’influenceurs divulgue ses secrets de beauté sur la toile, et intéressent de nouvelles catégories d’internautes. Parmi eux, Jiang Cheng, qui a récemment gagné en popularité. Le jeune homme, qui partage ses conseils beauté sur les médias sociaux, a rejoint un mouvement où près d’une centaine de nouvelles icônes de la mode masculine s’expriment sur la nouvelle tendance du moment. Celle-ci porte sur un univers qui a longtemps été assimilé comme exclusivement féminin, ne donnant qu’une marge limitée aux hommes. Les cosmétiques, qui sont actuellement au centre de l’intérêt de plusieurs internautes chinois, se conjuguent au masculin.

À 24 ans, Jiang Cheng explique que sa première expérience avec un correcteur de teint aura initié un déclic. Le jeune homme, qui avait auparavant connu des difficultés pour développer sa confiance en lui, aurait trouvé un moyen infaillible de booster son self-esteem. L’étudiant est ainsi devenu un adepte du maquillage, avec lequel il ne pensait pourtant pas avoir d’affinités. En peu de temps, le nouvel influenceur aurait maîtrisé la science des cosmétiques pour hommes, et considère que le maquillage n’a réellement rien de bien compliqué.

La personnalité des réseaux sociaux a expliqué que l’usage des cosmétiques réservés aux hommes ne partage que peu de similarités avec ceux pensés pour les femmes : « Si une fille utilisait mon maquillage, elle n’arriverait certainement pas à obtenir l’effet que je recherche «. Une information qui laisse deviner que les produits masculins ont des spécificités uniques, permettant de répondre exactement aux besoins de leurs cibles.

Un marché en plein développement

Il est aujourd’hui certain que le marché des cosmétiques pour homme est en plein boom. L’occasion est unique pour les entreprises locales, qui voient-là une occasion de booster leurs ventes. Ces influenceurs d’un nouveau genre permettent, en effet, d’attirer une nouvelle clientèle. Pour JD.com ou encore Alibaba, faire de ses personnalités du web des alliés est devenu une priorité dans un marché en plein développement.

Les marques chinoises, qui enregistrent une hausse générale de leurs chiffres d’affaires, doivent cependant faire face à des géants occidentaux, également lancés sur le marché. Soucieuses de gagner leur place sur ce nouvel Eldorado, les marques européennes, américaines et australiennes n’ont pas tardé à se lancer en Asie, espérant marquer des points auprès des nouveaux adeptes de cosmétiques.

Coopération annoncée entre L’Oréal et Facebook

0

Choisir le bon maquillage peut être compliqué. Bien que cela puisse paraître bien dans la bouteille ou la palette, cela ne se traduit pas toujours par une application sur votre visage. Et à ce stade, vous avez déjà gaspillé votre argent. L’Oréal, s’est maintenant associée à Facebook pour aider les acheteurs à mieux comprendre comment le maquillage se présentera sur votre peau avant de l’acheter. Les firmes ont dévoilé un plan cette semaine pour déployer une plateforme de réalité augmentée qui vous permettra d’essayer différents rouges à lèvres et ombres à paupières, avec des plans pour inclure éventuellement des formes de fond de teint et même des sourcils.

Une pratique populaire dans le monde des cosmétiques

Les entreprises de cosmétiques, comme Estée Lauder et des détaillants comme Sephora, investissent massivement dans la technologie. Aujourd’hui est en effet l’ère des selfies et des blogueurs de beauté qui ont contribué à faire évoluer le secteur sur le Web. En mars entre autres L’Oréal France, le plus grand groupe cosmétique au monde, a racheté ModiFace, spécialiste canadien de la réalité augmentée, et de l’intelligence artificielle.

Facebook a déclaré avoir commencé à tester la réalité augmentée dans la publicité à partir de juillet, avec Sephora et des marques telles que le groupe de mode Michael Kors. Et avec L’Oréal, les clients pourront éventuellement essayer des teintes de fond de teint ou des sourcils, a déclaré Lubomira Rochet, responsable du numérique chez L’Oréal. Ajoutant que les tests virtuels ont aidé l’entreprise à obtenir des ventes. « Ce que nous avons vu sur nos sites, c’est qu’il y a une installation de test virtuel, les taux de conversion augmentent de manière significative », a déclaré Rochet.

Les réseaux sociaux sont devenus le principal moteur de croissance des ventes sur Internet pour L’Oréal en termes d’attraction du trafic d’achat, bien que les achats soient redirigés vers les propres sites des marques ou les détaillants en ligne tiers, a ajouté Rochet. La société française a déclaré que le chiffre d’affaires du commerce électronique a atteint 9,5% de son résultat au premier semestre 2018, contre près de 5% il y a trois ans. La technologie de test virtuel devrait éventuellement être déployée sur le site de partage de photos sur Facebook, a déclaré Rochet. En Chine, où Facebook est bloqué, M. Rochet a déclaré que L’Oréal discutait également avec d’autres partenaires au sujet d’opérations similaires, sans les nommer.

Quelle est la différence entre la réalité augmentée et la réalité virtuelle?

La réalité virtuelle est une simulation générée par ordinateur d’un environnement ou d’une situation. Il plonge ainsi l’utilisateur en lui faisant sentir qu’il est dans la réalité simulée à travers des images et des sons. Par exemple, en RV, on peut avoir l’impression d’escalader une montagne assis à la maison En revanche, la réalité augmentée superpose des images générées par ordinateur à une réalité existante.

La RA est développée en applications pour intégrer des composants numériques dans le monde réel. Par exemple, dans l’application Pokemon Go, les personnages semblent apparaître dans des scénarios réels.

AirPods : Découvrez les nouveaux écouteurs signés Apple

0

Apple a lancé ses écouteurs sans fil Bluetooth AirPods en septembre 2016 aux côtés de l’iPhone 7. Ils ont fait sensation à l’époque. La qualité sonore est excellente, et la fonction de lecture / pause automatique est top. La précision des commandes Siri est une agréable surprise, et la qualité des appels est impressionnante. En l’absence de nouveaux AirPods en 2017, un lancement des AirPods 2 en septembre 2018, ou début 2019 serait donc très probable.

Tout ce dont vous devez savoir sur l’AirPods2

Cela fait maintenant plus d’un an que les AirPods ont été lancés, et Apple travaille certainement sur un suivi (ou deux). En fait, des rapports suggèrent que la gamme actuelle de produits audio d’Apple sera complètement remaniée l’année prochaine. Les fans d’AirPod, quant à eux, n’ont pas à craindre l’extinction de leur appareil audio préféré, qui devrait rester en place pendant un certain temps. Tim Cook a même déclaré lors d’une conférence téléphonique en avril que les AirPods étaient un « hit runaway » et que la compagnie « travaillait dur pour répondre à l’incroyable demande ».

En plus de cette citation très parlante, Apple a rapporté que les ventes unitaires d’AirPods et d’Apple Watch ont atteint un sommet historique pour le trimestre de mars. Apple serait bête de ne pas publier prochainement AirPods 2 de seconde génération, étant donné que les AirPods se vendent toujours aux États-Unis, avec une attente d’une semaine pour les AirPods de première génération. Parmi les nouvelles fonctionnalités des AirPods 2, nous pouvons nous attendre aux suivants :

– Hey Siri!

Vous activez Siri sur les AirPods en les touchant, mais le nouveau modèle permettra l’activation vocale Hey Siri mains libres actuellement disponible sur iPhone, iPad et HomePod.

– Annulation de bruit

Les spécialistes de la marque à la pomme considèrent l’annulation du bruit comme la caractéristique phare des nouveaux écouteurs. Ceci sera réalisé via des modifications de la conception physique, plutôt que par l’annulation active du bruit.

– Chargement sans fil

Il a été confirmé que le prochain coussin de recharge sans fil AirPower d’Apple fonctionnera avec un nouveau boîtier pour les AirPods.

– Résistance à l’eau

Les spécialistes prédisent également que les nouveaux AirPods seront résistants à l’eau. Pas imperméables, ils ne seront probablement pas conçus pour être immergés dans l’eau, mais bien sous la pluie.

Date de sortie

Alors quand verrons-nous les nouveaux AirPods ? Tout au long de l’année, Apple organise divers événements et, de temps à autre, un événement a lieu au printemps. En 2015 et 2016, Apple a organisé des événements médiatiques : des événements majeurs qui ont vu le lancement de l’Apple Watch et de l’iPhone SE.

Au printemps 2017, il n’y a eu aucun événement, juste une série de lancements plus discrets annoncés par communiqué de presse. Et en mars 2018 Apple a organisé un événement spécifiquement éducatif pour lancer un nouvel iPad. Par conséquent, le printemps 2019 est la période la plus probable pour ce lancement axé sur la musique. Si ce n’est pas le cas au printemps, les AirPods 2 devraient être annoncés à la WWDC 2019 en juin.

Buzz : Le « Kiki Challenge », un défi dangereux !

0

Internet n’est jamais en manque de défi plus ou moins loufoques qui alimentent les buzz. Si la toile s’est auparavant laissé prendre au jeu avec le Ice Bucket Challenge, le Belly Button Challenge, ou encore le controversé Panty Challenge, les récents lubies du web affolent par leur dangerosité. C’est notamment le cas du « Kiki Challenge », qui fait actuellement polémique.

Un défi « irresponsable »

En quelques semaines, le phénomène se sera éparpillé partout sur la toile. Le Kiki Challenge aura d’abord connu le succès sur les réseaux sociaux, avant de parcourir toutes les plateformes spécialisées dans le buzz. Le principe est simple : sortir d’une voiture en marche, dans le but de danser à côté. Dans les détails, le Kiki Challenge est tout de même plus dérangeant : ceux qui s’y prêtent lâchent le volant de leur voiture encore en beau milieu de la circulation, et doivent danser en suivant la progression de l’auto.

Le rythme sur lequel ces personnes se déhanchent n’est autre que le fameux « In My Feelings », issu du dernier album de Drake. Au cours de ce défi, les « joueurs » doivent donc réaliser l’exploit de retomber sur leurs pieds dès qu’ils ont ouvert la portière de leur voiture, avant d’enchaîner des pas sur la musique lancée à plein régime.

Ce défi fou ne fait pas qu’enflammer la toile : il incite les internautes à se surpasser, en intégrant de petites originalités dans leur « parcours ». Dans grande majorité des cas, les buzzers viennent des Etats-Unis. Le phénomène commence cependant à atteindre d’autres pays, au grand damne des parents qui y voient un défi irresponsable. En effet, ce ne sont pas uniquement de jeunes adolescents qui s’adonnent à cette activité saugrenue.

Beaucoup d’adultes se prêtent également au jeu, tout comme les seniors qui sont de plus en plus nombreux à se laisser tenter. Lancé par l’humoriste Shiggy, le défi n’était initialement pas aussi dangereux que ce que l’on constate actuellement. En effet, cette personnalité du web en était restée à danser sur la route, ce qui était déjà décrié par un bon nombre de parents inquiets.

Une attitude dangereuse entraînant des accidents

L’ajout de la difficulté supplémentaire peut ainsi être considéré comme une initiative des internautes. En se déhanchant près d’un véhicule en marche sans pilote, cette nouvelle vague de buzzers s’expose à des risques réels. En dehors des chutes qui sont monnaie courante, ils prennent le risque de rentrer dans un poteau, faire tomber des personnes qui se retrouvent dans leur champ d’action, mais aussi de se faire renverser par d’autres véhicules.

SI le bilan des blessés n’est pas certain, les autorités de plusieurs pays ont décidé de réagir. Au Pays-Bas comme en Espagne, le mouvement est pris au sérieux, et engage les forces de l’ordre à prendre des décisions radicales. La popularité du challenge va cependant en augmentant, avec plus d’une célébrité ayant posté leurs versions sur les réseaux sociaux.

Samsung : Les ventes chutent du côté du secteur mobile

0

Samsung Electronics a annoncé mardi une légère baisse de son bénéfice net par rapport à l’année précédente. Avec une baisse des ventes de smartphones de 0,1% atténuée par une forte demande pour ses puces mémoires. Un marché léthargique pour les téléphones mobiles haut de gamme, et une concurrence féroce ont contribué à une baisse des expéditions de smartphones, et des revenus de Samsung par rapport au trimestre précédent. Tout cela a conduit à réduire la demande pour son appareil phare Galaxy, a encore indiqué la compagnie sud-coréenne.

La croissance des bénéfices de Samsung ralentit

Samsung, le plus grand fabricant de puces de mémoire au monde, a essuyé une série de revers ses dernières années. Pour rappel, en 2017 le smartphone Galaxy Note 7 a été mis hors vente à cause d’explosion des batteries. Ajoutant à ses ennuis, son vice-président Lee Jae-Yong, descendant de la famille fondatrice du groupe Samsung, a été emprisonné l’année dernière pour son rôle dans le scandale de corruption tentaculaire qui a fait tomber l’ancien président Park Geun-Hye. Lee a depuis été libéré après que certaines de ses condamnations ont été annulées en appel, et la société a enregistré des profits record au cours des derniers trimestres, jusqu’à présent.

Le bénéfice global a fortement baissé par rapport au bénéfice net de 11,69 billions de wons enregistrés au dernier trimestre, alors que la société a enregistré un bond de 52% par rapport à l’année dernière. « Les revenus du deuxième trimestre ont chuté en raison de la baisse des ventes de smartphones et de panneaux d’affichage », a indiqué Samsung dans un communiqué. Le géant sud-coréen des technologies a aussi donné aux investisseurs peu de raisons d’espérer un redressement rapide de l’activité mobile. Samsung a entre autres souligné une concurrence accrue au second semestre en raison de l’absence d’innovation dans les téléphones haut de gamme pour stimuler la croissance des ventes.

La faiblesse des ventes de son smartphone phare, le Galaxy S9, a particulièrement fait baisser ses bénéfices. Les dépenses de marketing élevées, et la performance décevante du smartphone phare S9, qui n’a pas atteint son objectif de vente, ont pesé sur les performances du mobile. Cependant la forte demande de téléviseurs premium – grâce à l’intérêt croissant pour la Coupe du Monde 2018 récemment conclue – et les puces mémoires ont contribué à augmenter le bénéfice d’exploitation de près de 6%. L’unité de fabrication de puces de Samsung domine actuellement le marché mondial. Des dizaines de milliards de dollars ont même été affectés à cette branche poumon du géant sud-coréen. Une branche qui fournit des puces pour ses propres appareils, mais également pour ses concurrents y compris Apple.

Samsung place ses espoirs aujourd’hui sur les téléphones pliables pour devenir la prochaine grande chose. Son unité de fabrication d’écrans a déclaré la semaine dernière que son écran incassable et pliable avait passé avec succès les tests de sécurité aux États-Unis. Ce qui constitue une étape clé vers la commercialisation de téléphones pliables.

Un accord annoncé entre Nokia et T-mobile pour la 5G

0

Nokia a remporté une commande auprès de T-Mobile US Inc. pour construire des réseaux mobiles de cinquième génération aux États-Unis, l’un de ses plus gros contrats à ce jour est un signe que les fournisseurs de matériel réseau recommencent à faire des affaires. La 5G promet d’offrir des vitesses plus rapides, une connectivité massive, une autonomie de batterie de dix ans pour les capteurs, et des réseaux très réactifs et fiables pour les clients. Cela générera des expériences de réalité virtuelle et de réalité augmentée à la demande, des véhicules sans conducteur, des systèmes de surveillance médicale, des services d’automatisation industrielle avancés et bien plus, tous nécessitant une connectivité omniprésente à faible latence.

Une première coopération entre les deux géants

L’accord, évalué à environ 3,5 milliards de dollars, permettra à T-Mobile d’accélérer ses efforts de construction de la 5G tout en renforçant la présence de Nokia sur le marché sans fil des États-Unis. Nokia va aider à construire une grille 5G nationale qui a déclaré que ses clients à New York, Los Angeles, Dallas et Las Vegas seront les premiers à lancer la technologie au début de l’année prochaine. L’accord, qui fait suite à des annonces précédentes sur la coopération, est une bonne nouvelle pour la société Finlandaise.

Le président-directeur général, Rajeev Suri, a exhorté les investisseurs à regarder au-delà des résultats médiocres au cours des derniers trimestres, affirmant que la situation devrait s’améliorer au second semestre alors que les opérateurs commencent à dépenser plus rapidement.

T-Mobile a maintenant accepté d’acheter une solution 5G de bout en bout de Nokia, y compris ses plateformes radio AirScale, ses services SON, CloudBand, et l’infrastructure AirFrame annoncée plus tôt cette année et confirmée par la société. Le géant Finlandais de la technologie assistera T-Mobile dans ses efforts pour déployer un réseau national 5G basé sur la bande millimétrique de 28 GHz, ainsi que les vastes collections de 600MHz de l’entreprise. Le service mobile en question sera entièrement conforme aux normes 5G New Radio du 3GPP, à la fois existantes et entrantes. Le développement est conforme au précédent vœu de T-Mobile de continuer la poursuite de la 5G en attendant que le gouvernement américain conclut son examen de son projet de fusion avec Sprint.

À l’heure actuelle, il est difficile de savoir comment le partenariat nouvellement divulgué serait touché si le regroupement entre les deux entreprises de services sans fil devait se faire à la lumière du jour, et être terminé. La seule mention faite par Neville Ray, directeur technique de T-Mobile, a déclaré que le duo pourrait encore accélérer ses efforts de déploiement 5G, encore une fois, suggérant que l’entreprise a déjà un plan pour intégrer le portefeuille de fréquences et l’infrastructure de Sprint dans son programme 5G. En attendant, les deux poursuivent séparément la prochaine génération de connectivité, T-Mobile déposant même sa participation à la prochaine vente aux enchères mmWave de la FCC en novembre. Les deux géants des télécoms ont précédemment déclaré qu’ils espéraient que leur proposition de rapprochement sera approuvée d’ici mi-2019.

Twitter chute à Wall Street

0

La capitalisation boursière de Twitter chute de près de 5 milliards de dollars après avoir perdu 1 million d’utilisateurs. La société affirme que la chute est liée à l’action visant à supprimer les faux comptes, et admet qu’elle pourrait bien continuer.

Une dégringolade pour l’oiseau bleu

Près de 5 milliards de dollars ont été effacés de la valeur marchande de Twitter après que le service de médias sociaux a annoncé une baisse de 1 million d’utilisateurs suite à son action visant à supprimer les comptes faux, et offensants. Les actions de Twitter ont chuté de 15% lors de l’ouverture de Wall Street vendredi avant de se redresser légèrement en baisse de 16% après que les investisseurs aient été effrayés par le fait que le nombre d’utilisateurs mensuels actifs est passé de 336 millions à 335 millions au cours des trois derniers mois.

La société basée à San Francisco a averti les investisseurs de s’attendre à ce que le nombre d’utilisateurs diminue davantage, car il a fallu plus d’actions pour bloquer les comptes faux et offensants. La société a déclaré aux investisseurs dans son annonce de résultats du deuxième trimestre que la baisse des utilisateurs reflétait «l’impact des décisions que nous avons prises pour prioriser la santé de la plateforme».

Twitter a déclaré qu’il s’était engagé à nettoyer le site, en s’attaquant au problème des «comportements problématiques» tels que la pêche à la traîne. De ce fait, Twitter a supprimé plus de 70 millions de faux comptes ou de comptes offensants en mai et en juin, et a continué de supprimer des comptes à raison d’un mètre par jour, selon une étude du Washington Post.

Un réseau social sous pression

La société a été soumise à la pression du Congrès américain pour prendre des mesures contre les bots et les comptes gérés par les Russes, qui avaient été utilisés pour influencer l’élection présidentielle de 2016. Plus tôt cette année, Twitter a admis que plus de 50 000 comptes liés à la Russie ont utilisé son service pour poster du matériel automatisé sur les élections américaines de 2016. La compagnie a déclaré que les postes avaient atteint au moins 677 000 Américains.

Plus de 3 800 comptes ont été attribués à des agents de l’État russe, y compris une attaque contre la performance d’Hillary Clinton lors d’un débat présidentiel. Les messages d’un compte de propagande russe ont été retweetés par des conseillers supérieurs à Trump, y compris son fils Donald Jr. La société a admis que l’activité russe sur sa plateforme « représente un défi pour les sociétés démocratiques partout dans le monde, et nous sommes déterminés à continuer à travailler sur cette question importante ». Beaucoup de comptes ont été exécutés d’une «ferme de trolls» soutenue par le gouvernement russe, il a dit.

La baisse de 20% du cours de l’action de Twitter équivaut à 6 milliards de dollars d’économies sur sa valeur de marché, qui avait dépassé 30 milliards de dollars jeudi soir. Les actions se sont redressées légèrement à 36,10 $ à 12h30 la BST (7h30 HE).

Arcachon : Une plage qui connaît du succès sur Instagram

0

Cette semaine, le moteur de recherche de location de vacance Holidu a dévoilé au grand public le classement des plages les plus cités sur le réseau social Instagram. Et grosse surprise car à la première place se trouve la dune du Pilat. Même si la dune a perdu cet été à peu près de 4 mètres de hauteur, sur Instagram elle est encore très populaire.

Les réseaux sociaux impactent beaucoup le tourisme actuel

Les médias sociaux ont fondamentalement changé la façon dont de nombreuses entreprises communiquent et commercialisent leurs données démographiques. Pour le secteur du voyage et de l’hôtellerie, en particulier, l’essor d’Internet et la popularité croissante des réseaux sociaux ont modifié le marketing touristique. De la façon dont les voyageurs recherchent des destinations potentielles et les activités auxquelles ils participent une fois qu’ils arrivent, les nouvelles façons dont les consommateurs utilisent les médias sociaux pour prendre des décisions d’achat ont influencé le marketing touristique du début à la fin.

L’effet le plus profond que les médias sociaux ont eu sur l’industrie du tourisme à ce jour est la démocratisation des revues en ligne. Les voyageurs d’aujourd’hui vont en ligne pour rechercher leurs futures destinations, et hébergements. Lors de la réservation d’un voyage, 89% des membres de la génération Y planifient des activités de voyage en fonction du contenu affiché par leurs pairs en ligne.

La Dune Du Pilat en première place

La génération d’aujourd’hui s’inspire énormément des tendances sur leur réseau social favori pour organiser leur vacance. Et pour cela, il leur suffit en général de suivre les hashtags les plus partagés, et utilisés sur Instagram notamment. Et la plage qui remporte le plus de suffrage se trouve en Arcachon, dont la Dune du Pilat qui bat incontestablement les autres plages françaises.

Comptabilisant pas moins de 83 465 publications, et pas moins de 109 000 autres si l’on prend en compte l’orthographe dune du pyla, cette plage se classe en première place du top 10. Une place qui lui revient de droit selon plusieurs posts Instagram qui exhibent la diversité de ses paysages montrant l’océan, mais aussi les forêts. Arcachon est également très prisé par les familles comme par les groupes d’amis comme destination de vacance. Plusieurs plages et randonnés attendent en effet petits et grands.

Les amateurs de sensations fortes eux pourront profiter des activités de parapente, et survoler les plages d’Arcachon. Bref, ce n’est sûrement pas par hasard que la dune du pilat se classe en première place. Avec toutes les activités qu’elle offre aux vacanciers, comparés à ses concurrents, la dune du pilat pourra encore prétendre pour longtemps à être au top.

Le Top 10 :

1. Dune du Pilat – #dunedupilat 83 465 mentions
2. Omaha Beach – #omahabeach 63 863 mentions
3. Plage la Côte des Basques – #cotedesbasques 43 170 mentions
4. Plage de Pampelonne – #pampelonne 42 059 mentions
5. Plage de Santa Giulia – #santagiulia 39 455 mentions
6. Plage de Palombaggia – #palombaggia 34 639 mentions
7. Plage de La Baule – #labaulebeach 25 128 mentions
8. Plage de l’Almanarre – #almanarre 13 251 mentions
9. Plage de Saleccia – #saleccia 11 881 mentions
10. Plage de Paloma – #palomabeach 11 012 mentions