Internet n’est jamais en manque de défi plus ou moins loufoques qui alimentent les buzz. Si la toile s’est auparavant laissé prendre au jeu avec le Ice Bucket Challenge, le Belly Button Challenge, ou encore le controversé Panty Challenge, les récents lubies du web affolent par leur dangerosité. C’est notamment le cas du « Kiki Challenge », qui fait actuellement polémique.

Un défi « irresponsable »

En quelques semaines, le phénomène se sera éparpillé partout sur la toile. Le Kiki Challenge aura d’abord connu le succès sur les réseaux sociaux, avant de parcourir toutes les plateformes spécialisées dans le buzz. Le principe est simple : sortir d’une voiture en marche, dans le but de danser à côté. Dans les détails, le Kiki Challenge est tout de même plus dérangeant : ceux qui s’y prêtent lâchent le volant de leur voiture encore en beau milieu de la circulation, et doivent danser en suivant la progression de l’auto.

Le rythme sur lequel ces personnes se déhanchent n’est autre que le fameux « In My Feelings », issu du dernier album de Drake. Au cours de ce défi, les « joueurs » doivent donc réaliser l’exploit de retomber sur leurs pieds dès qu’ils ont ouvert la portière de leur voiture, avant d’enchaîner des pas sur la musique lancée à plein régime.

Ce défi fou ne fait pas qu’enflammer la toile : il incite les internautes à se surpasser, en intégrant de petites originalités dans leur « parcours ». Dans grande majorité des cas, les buzzers viennent des Etats-Unis. Le phénomène commence cependant à atteindre d’autres pays, au grand damne des parents qui y voient un défi irresponsable. En effet, ce ne sont pas uniquement de jeunes adolescents qui s’adonnent à cette activité saugrenue.

Beaucoup d’adultes se prêtent également au jeu, tout comme les seniors qui sont de plus en plus nombreux à se laisser tenter. Lancé par l’humoriste Shiggy, le défi n’était initialement pas aussi dangereux que ce que l’on constate actuellement. En effet, cette personnalité du web en était restée à danser sur la route, ce qui était déjà décrié par un bon nombre de parents inquiets.

Une attitude dangereuse entraînant des accidents

L’ajout de la difficulté supplémentaire peut ainsi être considéré comme une initiative des internautes. En se déhanchant près d’un véhicule en marche sans pilote, cette nouvelle vague de buzzers s’expose à des risques réels. En dehors des chutes qui sont monnaie courante, ils prennent le risque de rentrer dans un poteau, faire tomber des personnes qui se retrouvent dans leur champ d’action, mais aussi de se faire renverser par d’autres véhicules.

SI le bilan des blessés n’est pas certain, les autorités de plusieurs pays ont décidé de réagir. Au Pays-Bas comme en Espagne, le mouvement est pris au sérieux, et engage les forces de l’ordre à prendre des décisions radicales. La popularité du challenge va cependant en augmentant, avec plus d’une célébrité ayant posté leurs versions sur les réseaux sociaux.

comment créer une société offshore?