Plaçant le développement des groupes fondés par ses membres au cœur de sa stratégie depuis plusieurs mois, Facebook a décidé il y a quelques mois de lancer un programme de soutien aux plus prometteurs, ayant un réel impact dans le monde réel. Le réseau social a annoncé dimanche matin avoir sélectionné parmi des milliers de candidats les directeurs de 115 groupes à travers le monde, et plus particulièrement 5 communautés qui se retrouveront chacune avec un million de dollars, et un soutien spécifique. Parmi ces cinq grands gagnants mondiaux, un seul groupe est européen, et il est même bien connu de nombreux Français, car il s’agit de Wanted Community, première communauté de soutien mutuel sur Facebook en France, qui devrait dépasser le million d’ici la fin de l’année.

Wanted : Une communauté virtuelle, et un impact réel

Derrière ce groupe se cachent trois pionniers, Jérémie Ballarin, Luc Jaubert et Christian Delachet. Depuis le premier groupe Wanted Coupons créé sur Facebook par Luc Jaubert à Paris en 2011, la communauté s’est considérablement développée. Et aujourd’hui, le groupe compte plus de 82 communautés sur Facebook. Des groupes d’entraide qui permettent aux membres d’échanger et surtout s’entraider.

En termes de statistiques, Wanted Paris est au sommet du podium avec 430000 membres. À ses côtés, celui de Bordeaux compte 125000 membre. Pour les créateurs, ses statistiques signifient qu’une personne sur sept de la métropole interagi sur le groupe. Ce qui représente un grand succès. Le réseau et surtout l’esprit de soutien mutuel de ses membres ont longtemps prouvé leur utilité sociale. Ces dernières semaines, la capacité des personnes impliquées à permettre aux personnes en difficulté de trouver un emploi, ou à organiser des maraudes à Paris a été particulièrement médiatisée. Jours après jour le groupe a ainsi gagné en membres, mais surtout en notoriété, et ça Facebook aussi l’a remarqué.

Depuis le début, Wanted Community n’a pas rapporté un centime à ses fondateurs, et ne travaille que grâce à leur engagement et aux dizaines de volontaires qui modèrent les 82 groupes. À la recherche d’un modèle économique pour consolider l’initiative sans perdre son âme, Jérémie Ballarin, Luc Jaubert et Christian Delachet ne manquent pas d’idées. Résultat, un premier Wanted Café est né il y a quelques jours à Bordeaux. Ce Wanted Café à Bordeaux est un pilote, d’autres verront le jour s’il fonctionne. Dans cette optique, ses créateurs développeront et testeront simultanément des plateformes supplémentaires dédiées à l’emploi, au logement et à la recommandation des professionnels. Pour ses fondateurs, ce n’est que le début d’un grand mouvement communautaire qui va apporter toujours plus à la population en France. Et la donation d’un million de dollars, accompagnée d’une formation fournie par le géant Américain, devrait donner un coup de pouce.

Les deux autres lauréats du programme de leadership communautaire de Facebook sont aussi Français. Les groupes Run Eco Team, dont les coureurs ramassent les déchets sur leur parcours, et Le Cocon des Twindles, qui soutient les anorexiques. Ils recevront également une bourse qui va aller jusqu’à 50 000 $ chacun.

comment créer une société offshore?