En France, les banques en ligne n’ont pas encore trouvé leur public. Malgré plusieurs années de mis en marché, et surtout la pression des grandes banques physiques, ils ont toujours du mal à gagner la confiance des clients. Et cette année, les statistiques témoignent de cette tendance avec un recul constant. Et pour remonter dans le marché en ligne, les banques n’hésitent plus à offrir des tarifs très avantageux, voire même inquiétants pour certains.

En baisse constante depuis 2012

Créer en 2011, l’observatoire des tarifs bancaires a été mis en place pour suivre et vérifier l’évolution des tarifs bancaires. Sous la direction du CCSF ou Comité Consultatif du Secteur Financier, des représentants des établissements de crédit, des experts mais surtout des clients viennent composer cette organisation. Et chaque année depuis 2012, l’observatoire présente au public un rapport annuel.

Dans son rapport annuel du 08 Octobre, l’observatoire des tarifs bancaires a mis en exergue la baisse constante des tarifs proposés par les banques en ligne. Ce rapport s’est basé sur plus d’une dizaine d’offres standards allant d’une simple ouverture de compte à un prêt. Une tendance qu’ils ont remarquée depuis le début de l’année 2012. Et encore plus cette année, en comparaison avec les résultats de 2017 la baisse de prix est pas moins de 31%. À rappeler que depuis 2012, le repli a atteint les 78%. Un nombre qui classe les banques en ligne en premier front des services en ligne au tarif toujours en baisse depuis leur création.

En pratique, le tarif moyen que proposent les banques en ligne varie autour des 19,23 €. L’étude de l’observatoire a remarqué ce prix sur les 112 banques en ligne où l’étude a été réalisée. Un tarif qui représente les frais de tenue de compte.

Une baisse non uniforme

Bien que les services de base bancaire soient en baisse, certaines prestations en ligne elles, sont en hausse. L’observatoire a ainsi renforcé ce point dans son rapport. Il a pris comme exemple des cartes à autorisation systématique, qui ont eu une hausse de prix de 0,76% depuis décembre 2017. Ce type de carte souvent utilisée par les personnes en situation fragile est le service ayant connu la plus grande hausse. Depuis 2012, son prix a augmenté de 6,03%. Un détail qui a interpellé et inquiété l’organisation. Autre offre à la hausse : les cartes de paiement à débit immédiat international. Les banques en ligne sur ce service ressemblent exactement à leurs conjoints les banques physiques. Toujours en hausse dans l’un ou l’autre, les statistiques en ligne montrent une hausse de 1,48% depuis janvier 2018, et 11% depuis 2012.

Bref, même si les services en ligne semblent être une bonne affaire donc, pour certaines offres le prix est exactement le même que pour les banques physiques. Sauf si vous n’utilisez pas régulièrement les offres spéciales comme les cartes internationales, ou encore les cartes à autorisation systématique donc, les banques en ligne sont faites sur-mesure pour vous.

comment créer une société offshore?