Snapchat a trouvé un moyen d’utiliser la reconnaissance faciale pour déterminer précisément à quel point les gens sont heureux, tristes ou terrifiés lors d’événements – et comment cela pourrait rapporter de l’argent grâce à la technologie. Le 28 août, l’Office des brevets et des marques des États-Unis a accordé à Snap un nouveau brevet intitulé « Déterminer l’ambiance d’un groupe ». Une demande de brevet dont le dépôt date d’avril 2015.

Un outil alliant technologie et psychologie

Ce projet de Snapchat décrit une manière de noter les humeurs des personnes en fonction des selfies, et des messages qu’ils envoient via l’application. Et il ne s’agit pas seulement non plus de déterminer si quelqu’un est génériquement heureux, ou triste. Snapchat a lancé un système de classement qui correspond exactement à ce que vous ressentez dans une gamme complexe d’émotions. La justification de Snapchat pour sa technologie de détection des émotions du visage est qu’elle facilitera des transactions plus gratifiantes entre les clients, et les opérateurs du service client.

Selon les documents en effet, Snap surveillait les émotions de groupes de personnes lors d’un événement ou d’un lieu, en utilisant des données de localisation, et des signaux pour déterminer où de nombreuses personnes pourraient être rassemblées. Dans sa demande de brevet de novembre, elle écrivait que «la colère des clients n’est pas toujours facile à détecter, même pour les prestataires de services professionnels ou les représentants commerciaux». Il fait valoir que ce tiers pourrait alors se joindre à la conversation vidéo en cours, et essayer de calmer la situation.

Le dépôt suggère ainsi que Snap pourrait facturer des frais aux organisateurs d’événements pour surveiller le sentiment de la foule. Le brevet ne signifie pas cependant que la technologie parviendra à l’application Snapchat. La société a en effet déposé de nombreuses demandes de brevet pour des technologies de reconnaissance faciale, et de reconnaissance des émotions qui n’ont pas encore été introduites dans les produits.

La montée de la reconnaissance faciale

La technologie de reconnaissance faciale nous accompagne depuis un certain temps, et a trouvé de nombreux usages. Snapchat l’utilise par exemple pour alimenter les masques animés, les avatars et les filtres phares qui ont dominé son service depuis la création de l’application. C’est le même type de vision par ordinateur qui sous-tend des choses telles que la lecture automatisée des chèques, les voitures intelligentes, et l’étiquetage des photos sur Facebook.

Essentiellement, la caméra à bord de votre téléphone (dans le cas de Snapchat) est connectée à un logiciel qui identifie des dizaines d’emplacement sur votre visage, et utilise la distance entre eux pour créer une mémoire de votre visage unique. Jusqu’à présent, la technologie n’a été utilisée que pour reconnaître les traits du visage. Elle a été utilisée entre autres dans la sécurité des aéroports, et constitue une caractéristique importante du système d’exploitation Windows 10 de Microsoft, où elle agit comme un mot de passe de sécurité biométrique. La même technologie en question a également été appliquée aux appels de vidéoconférence en direct, mais encore une fois, uniquement dans des utilisations superficielles telles que les filtres amusants, et la suppression d’arrière-plan.

comment créer une société offshore?