Un abonnement afin de pouvoir accéder à une multitude de jeux sur iOS ? Ce serait le nouveau projet qu’envisage l’équipe de Tim Cook. Pourtant, il se pourrait que ce projet ne voie jamais le jour, mais cela s’inscrirait dans la stratégie de développement des services.

Si en s’en tient aux dires du site américain Cheddar, la firme multinationale serait en discussion avec des développeurs de jeux vidéos depuis le second semestre 2018 pour leur soumettre leur proposition. Apple les proposerait donc une sorte de Netflix du jeu vidéo.

Cette information obtenue grâce à Alex Heath un journaliste pour Cheddar entraîne cependant plusieurs questions. Pour le moment, le tarif de ce service d’abonnement n’a pas encore été précisé. Même chose pour le genre de jeux que l’entreprise voudrait proposer. Il est facile de penser que ce sera sûrement des jeux iOS et macOS, mais cela s’avère encore être un véritable mystère.

Cheddar affirme également que ce projet est pour le moment à ses tout premiers pas, et qu’il est fort probable qu’il évolue ou tout aussi bien être abandonné. En plus, il semblerait que l’entreprise de Tim Cook ait aussi envisagé un autre chemin, celui qui le verrait devenir un éditeur pour les développeurs. Ce qui signifierait que l’entreprise prendrait en charge la distribution, ainsi que la publicité et d’autres coûts en relation avec quelques jeux. Évidemment, cette nouvelle voie serait synonyme de nouveau rôle et de nouveaux revenus pour le géant américain, qui cherche toujours à donner plus de poids aux services qu’il propose.

En effet, la firme de Cupertino entend utiliser la colossale base d’utilisateurs de ses produits afin de faire accroître ses profits en proposant des services placés sous le signe du respect de la vie privée. Le fait qu’elle ne communique pas les ventes de ses iPhone pourrait grandement participer à cet effort, où le matériel ne serait qu’un support pour offrir une plateforme commune de différents services.

Par ailleurs, Apple encourage depuis un certain mois ses développeurs à considérer un accès à leurs logiciels à travers d’un abonnement, et non pas par le biais d’un achat unique. En suivant ce modèle, l’utilisateur ne paiera donc plus de somme définitive pour pouvoir bénéficier d’une application et de ses mises à jour, mais il devra s’acquitter d’une somme forfaitaire qu’il devra payer chaque mois. En tout cas, cette solution semble beaucoup plus rentable pour tous…. sauf pour l’utilisateur lui-même, à moins que ce ne soit qu’une application qu’il ne désire utiliser que pendant un court instant.

Comme l’a précisé Cheddar, le marché du jeu vidéo mobile pourrait probablement représenter un peu plus de 100 milliards de dollars jusqu’à 2021. De quoi ouvrir l’appétit d’Apple, il est donc normal que de nombreuses idées leur viennent à l’esprit.

Il y a trois ans (2017), Tim Cook a indiqué pendant une communication des résultats financiers de sa société qu’il aurait l’ambition de générer 50 milliards de chiffres d’affaires pour sa division de services d’ici 2010. Et il semblerait que cet objectif soit réalisable étant donné qu’au dernier trimestre de 2018 l’entreprise a généré 37,19 milliards de dollars sur l’année.

comment créer une société offshore?